Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 2 février 1943

Stalingrad, le début de la fin pour l'Allemagne nazie

Date de diffusion : 30 avril 1995

La bataille de Stalingrad, en Union soviétique, fut une des plus symboliques de la Seconde Guerre mondiale. Hitler voulait à tout prix prendre cette ville industrielle importante qui menait aux champs pétrolifères du Caucase et dont le nom était hautement symbolique. Toutefois, après une longue et difficile bataille, l'armée allemande échoue dans son projet : elle perd 140 000 hommes, blessés, gelés et tués, alors que du côté soviétique, les pertes humaines se chiffrent à plus de 200 000 soldats. Hitler essuie ainsi son premier échec militaire à Stalingrad. Cela marque un tournant dans la Seconde Guerre mondiale.

Cinquante ans après la fin du conflit, Céline Galipeau se rend à Volgograd, anciennement Stalingrad, et y rencontre des survivants, civils et anciens combattants.

À la fin du mois d'août 1942, les Allemands arrivent dans les faubourgs de Stalingrad. Une première offensive est lancée le 13 septembre. La ville est prise par les Allemands puis regagnée par les Soviétiques usine par usine, maison par maison; la plupart des édifices sont démolis. Le 19 novembre, les Soviétiques lancent une contre-offensive et la 6e armée allemande, dirigée par le maréchal Paulus, est encerclée. À la fin janvier, l'armée allemande est coupée en deux : Paulus dirige le secteur sud, tandis que le général Stecker, commandant du 11e corps, prend en charge le secteur nord.

Pendant toute la bataille, Allemands et Soviétiques connaissent de sérieux problèmes de ravitaillement, les rations diminuent et les abris se font rares.

Le maréchal Paulus, un des principaux commandants de la Wehrmacht (l'armée de terre allemande), demande à Hitler la permission de tenter une sortie de la ville, mais ce dernier refuse. Malgré l'arrivée des soldats dirigés par Manstein et des renforts de la 8e armée d'Italie, Paulus peine à garder prise sur Stalingrad. En janvier 1943, les Soviétiques proposent par deux fois au maréchal allemand de capituler (le 24 janvier, Paulus demande à Hitler la permission de capituler, mais ce dernier le lui interdit fermement). Paulus y est finalement contraint : le 31 janvier, il est capturé et signe sa reddition Le 2 février, le 11e corps cesse les combats.

La bataille de Stalingrad est la première grande défaite de la Wehrmacht. Hitler commence à se retrouver isolé face à ses généraux qui contestent certaines de ses décisions. C'est le début de la fin pour le Führer.

Stalingrad, le début de la fin pour l'Allemagne nazie

• L'offensive allemande en Union soviétique débute à l'hiver 1941-1942. Mal équipée et mal préparée pour l'hiver russe, l'armée allemande subit de lourdes pertes : 202 000 soldats sont tués et 725 000 blessés, 45 000 ont disparu et 112 000 ont subi de graves gelures.

• En lançant son offensive, Hitler vise particulièrement Stalingrad, dont la prise est hautement symbolique, la ville portant le nom du leader de l'Union soviétique, Joseph Staline.

• L'avancée allemande vers Stalingrad commence à la fin du mois de juin 1942. Fin août, les soldats de la 6e armée sont aux portes de la ville.

• Fondée en 1589 sous le nom de Tsaritsyne, Volgograd a porté le nom de Stalingrad de 1925 à 1961, au moment du programme de déstalinisation par Nikita Khrouchtchev.

• Sous le règne de Staline, la ville devient un important centre industriel et une plaque tournante pour le transport maritime et ferroviaire de marchandises.

• Au début du 21e siècle, la ville compte plus d'un million d'habitants et demeure un important centre économique de la Russie.

Stalingrad, le début de la fin pour l'Allemagne nazie

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 30 avril 1995

Invité(s) : Evgueni Abakumov, Nikolai Filatov, Rena Skorovarova

Ressource(s) : Céline Galipeau, Michèle Viroly

Durée : 2 min 48 s

Dernière modification :
31 janvier 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Aussi un 2 février 
Le maréchal Paulus capitule
2 février 1943
Ces images montrent le maréchal Paulus signant la capitulation de son armée à Stalingrad.
Télévision
1 min 39 s

Découvrez aussi
L'Allemagne capitule
Radio
26 min 08 s
8 mai 1945
Le 8 mai 1945, l'Allemagne nazie capitule et les Alliés entrent dans la phase finale de la Seconde Guerre mondiale.
Hitler est mort
Radio
8 min 38 s
30 avril 1945
De Hollande, Marcel Ouimet rapporte la mort du dictateur. Le règne de l’empire nazi prend fin.