Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 21 janvier 1948

Un drapeau pour le Québec

Date de diffusion : 21 janvier 1988

Le fleurdelisé est le fruit d’une protestation. En 1946, l’Assemblée législative du Québec demande l’adoption d’un drapeau vraiment canadien. Devant le refus du gouvernement canadien d’abandonner le Red Ensign britannique, les partisans d’un drapeau québécois redoublent d’ardeur pour doter la province d’un emblème propre. Le 19 novembre 1946, le député indépendant du comté de Québec, René Chaloult, inscrit une motion visant à doter le Québec d’un drapeau distinctif.

Cependant, le premier ministre de l’époque, Maurice Duplessis, est toujours à l’affût d’une occasion pour s’attribuer du mérite. N’acceptant pas qu’un membre de l’opposition puisse lui ravir la paternité d’un tel symbole, il prend tout le monde par surprise. Le 21 janvier 1948, jour même où l’on allait voter la motion Chaloult, Maurice Duplessis, par un arrêté unanime du Conseil des ministres, consacre le fleurdelisé emblème officiel du Québec. Au moment où il annonce la nouvelle en Chambre, le drapeau flotte déjà à la tour centrale de l’hôtel du parlement.

Malgré l’unanimité que suscite le drapeau du Québec au sein de la population, une controverse existe toujours à son endroit après plus de cinquante ans. En effet, les botanistes du Québec soutiennent que les fleurs schématisées du drapeau ne sont pas des lys, mais bien des iris. La controverse résulte du fait que l’iris est une plante indigène du Québec alors que le lys ne pousse pas ici.

Un drapeau pour le Québec

• La croix blanche du drapeau représente la foi catholique des ancêtres. La couleur bleu azur symbolise quant à elle la fidélité et la persévérance. Enfin, la fleur de lys est le symbole de nos origines françaises.

• Le fleurdelisé tire son origine d’un drapeau nommé Carillon, fruit de l’imagination d’un curé de Saint-Jude près de Saint-Hyacinthe, l’abbé Elphège Filiatrault. Le drapeau flotte pour la première fois sur son presbytère, le 26 septembre 1902. Il ne diffère de la version de 1948 que par le positionnement et la couleur des fleurs de lys. Ces dernières étaient soit jaunes ou blanches, et tranchées, c’est-à-dire inclinées vers le centre.

• La vexillologie est l’étude des drapeaux, bannières et pavillons. Apparentée à la science héraldique, elle retrace l’histoire des drapeaux, en recherche la signification et en étudie les dimensions, les formes et les symboles.

Un drapeau pour le Québec

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 21 janvier 1988

Invité(s) : Maurice Bellemare, Omer Coté, Gaston Deschenes

Ressource(s) : Jean Bédard

Durée : 2 min 27 s

Dernière modification :
25 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Découvrez aussi
Maurice Duplessis reprend le pouvoir
Radio
9 min 42 s
8 août 1944
Le 8 août 1944, avant même le décompte final du scrutin, Adélard Godbout reconnaît la victoire de l'Union nationale sur le Parti libéral.
Montréal fête la Saint-Jean-Baptiste
Télévision
32 min 12 s
24 juin 1969
Le 24 juin 1969, Montréal célèbre la fête de saint Jean-Baptiste, le patron des Canadiens français.