Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Au fil des jours · Un mercredi de 1955

Un mercredi de 1955

En 1955, la Société Radio-Canada en est encore à apprivoiser la télévision. À la radio comme à la télé, des programmes d'actualité religieuse, féminine et internationale prennent l'antenne. Les vedettes de la radio, comme René Lévesque ou Judith Jasmin, sont devenues des visages connus du petit écran. Cet horaire reconstitué d'un mercredi de 1955 contient des extraits de quelques-unes des émissions conservées par les Archives de Radio-Canada.
Heure
Émission
07:00 – 07:05
Radiojournal

10:00 – 10:15
Fémina

Longtemps animée par Thérèse Casgrain, l'émission propose aux femmes des informations, sous forme de sketches, sur leurs droits, responsabilité sociale et vie culturelle.
12:15 – 12:30
Rue principale

12:30 – 12:45
Le Réveil rural

En ondes pendant trois décennies, Le Réveil rural a été une des premières émissions à traiter d'agriculture.
12:45 – 14:45
Bicentenaire des Acadiens 1955 : Le tintamarre

Les Acadiens soulignent le bicentenaire de la déportation de 1755 par une grande fête, reflet de leur survie.
14:45 - 15:00
Lettre à une Canadienne : La tulipe volée

Dans sa Lettre à une Canadienne, Marcelle Barthe traite de l'irrespect de la propriété d'autrui.
15:33 - 16:30
Chefs-d'œuvre de la musique

18:00 - 18:10
Radiojournal de 18 h

19:45 - 20:00
La Boîte à chansons

Dans une ambiance chaleureuse, une vedette des cabarets, accompagnée au piano, entonne des chansons.
20:00 - 20:30
Sur toutes les scènes du monde

20:30 – 22:00
Présent première édition : Les oiseaux de nos forêts

Ce documentaire sur les chants d'oiseaux du réalisateur Tom Benson, de CBC, reçoit le prix Italia en 1955.
23:00 - 23:30
Adagio

23:30 - 23:57
La Fin du jour

Virtuoses du piano ou orchestres symphoniques réputés accompagnent la fin de soirée des auditeurs.
Radio-Canada en 1955

En mars, plus de dix millions de Canadiens peuvent désormais avoir accès à la télévision. Sept stations de Radio-Canada et 19 stations privées sont en activité. En décembre, le nombre de stations passe à 32.

En juin, naissance de CBOFT Ottawa, premier poste de télévision francophone de la région de l’Outaouais.

Première diffusion à la télévision de l’ouverture d’une session au Parlement d’Ottawa et du discours du trône.

En novembre, Radio-Canada utilise un réseau hertzien long de 10 000 kilomètres pour diffuser, à partir de Vancouver, un match de la Coupe Grey.

En décembre, création de la Commission d’enquête sur la radiodiffusion, la commission Fowler, qui déposera son rapport en 1957.