Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Au fil des jours · Le jeudi 30 décembre 1999

Le jeudi 30 décembre 1999

Angoisse autour du bogue, préparatifs des célébrations, sentiment de vivre un moment historique, l'arrivée de l'an 2000 aura marqué la vie des gens à bien des égards. Ce jalon de l'histoire de l'humanité se révèle aussi comme une occasion de dresser des bilans et de poser une réflexion sur l'avenir. Sur un autre front, Radio-Canada vit une année charnière avec l'arrivée d'un nouveau président et des décisions du CRTC qui modifieront le visage de la Société.
Heure
Émission
05:07 – 05:15
Le temps d'une chanson

05:15 – 09:00
C’est bien meilleur le matin : L'origine du bogue de l'an 2000

Le chroniqueur spécialiste des nouvelles technologies, Bruno Guglielminetti, explique les raisons de ce cafouillage de fin de siècle.
09:04 – 09:06
Capsule linguistique

09:06 – 11:00
C’est du Jolis : C'est du Jolis

C'est du Jolis remplace l'émission de Marie-France Bazzo, Indicatif présent. Animée par Chantal Jolis, C'est du Jolis propose un menu musical éclectique : jazz, musique du monde, chansons françaises.
11:10 – 11:55
Par les temps qui courent : Regard neuf sur l'Histoire

L'historien Guy Bechtel parle de son Dictionnaire des révélations historiques et contemporaines.
11:55 – 12:00
La presse d'un peu partout

12:15 – 13:30
Le midi-quinze

Animée par Jean Dussault, la tribune téléphonique Le Midi-Quinze propose exceptionnellement une table ronde et demande à quatre invités ce que leur inspire le nouveau millénaire.
13:30 – 15:00
Y a pas deux chansons pareilles

15:07 – 17:30
Montréal-express : Réflexion sur l'identité

Interviewé par Denise Faille, le romancier Neil Bissondath prédit un bouleversement de la notion d'identité à cause de la mondialisation.
19:04 – 21:00
Parlez plus fort, j'ai une canneberge dans l'oreille

21:04 – 22:00
Point de non retour

22:10 – 23:00
Par quatre chemins : La technologie, prolongement de l'homme

Jacques Languirand soulève le thème du prolongement de l'homme par la technologie et de l'importance de dominer la machine.
24:04 – 29:00
Veilleur de nuit

Radio-Canada en 1999

Après cinq ans à titre de président, Perrin Beatty quitte Radio-Canada en juillet et est remplacé en novembre par Robert Rabinovitch. Dès le 21 décembre, Rabinovitch annonce la mise sur pied d’un groupe de travail qui doit jeter les bases d’un vaste plan de restructuration de la Société, ce afin de centrer ses ressources sur la programmation.

Le 30 décembre, les membres du Syndicat des techniciens et artisans du réseau français (STARF) du Québec et de Moncton déclenchent une grève générale qui dure jusqu'au 3 février. La programmation n’a pas été affectée outre mesure, mais les archives de la journée historique du 31 décembre n’ont pu être conservées à cause de ce conflit de travail.

En juin, le CRTC attribue les fréquences 690 AM à CKVL et 940 AM à CIQC, deux stations opérées par Métromédia, plutôt qu’à Radio-Canada. La chaîne publique avait demandé au CRTC, en septembre 1998, l'autorisation de créer Info Radio, un réseau d'information continue à la radio française et sur Internet.

Après une rebuffade du CRTC, Radio-Canada obtient finalement en novembre la permission de créer un canal spécialisé en art, qui deviendra Art TV.