Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Musique · Arrestation de Keith Richards à Toronto

Arrestation de Keith Richards à Toronto

Date de diffusion : 24 octobre 1978

Le 27 février 1977, la Gendarmerie royale du Canada fait une descente dans la chambre d'hôtel de Keith Richards et de son amie Anita Pallenberg à Toronto. Arrêtés pour possession de 22 grammes d'héroïne et projet de trafic de drogue, le couple risque la prison à vie. En mars, Keith et Anita sont autorisés à quitter le pays pour permettre à Keith de poursuivre une cure de désintoxication à New York.

Le 24 octobre 1978, Keith Richards plaide coupable devant la cour. Les accusations de trafic de stupéfiants sont abandonnées. Le juge Lloyd Graburn condamne plutôt le guitariste à poursuivre sa cure de désintoxication et à donner un concert gratuit. Ce spectacle bénéfice au profit de l'Institut national canadien pour les aveugles est présenté le 22 avril 1979 à Oshawa, ville du sud de l'Ontario.

Parmi les 1200 spectateurs rassemblés pour l'occasion se trouve une jeune aveugle de Québec. Fan inconditionnelle du groupe, suivant les Stones en autostop à travers toute l'Amérique, Rita Bédard s'est rendue au domicile du juge de Toronto pour le convaincre de condamner son idole non pas à la prison, mais à donner un concert bénéfice pour les aveugles.

Pour Keith Richards, c'est grâce à cet « ange aveugle » que le groupe a abandonné la drogue et est devenu ce qu'il est. De retour à Toronto en 1994, le guitariste a cherché puis retrouvé la jeune femme. Pour remercier leur ange bienveillant, les Stones invitent Rita Bédard au concert torontois de la tournée mondiale Voodoo Lounge en août 1994.

Arrestation de Keith Richards à Toronto

• À partir de 1967, les démêlés des Rolling Stones avec la justice pour détention de drogue se multiplient. Arrêtés en février 1967, deux des membres fondateurs du groupe sont jugés coupables de possession de stupéfiants et emprisonnés. Respectivement condamnés à un an et trois mois de prison, Keith Richards et Mick Jagger passent à peine trois jours derrière les barreaux avant d'être libérés sous caution.

• Outre le guitariste Brian Jones, mort d'overdose en 1969, le groupe a failli perdre le guitariste Keith Richards au cours des années 1970. Selon une légende populaire, ce dernier aurait combattu sa dépendance à l'héroïne en ayant une transfusion de la totalité de son sang dans une clinique suisse.

• En 1977, Margaret Trudeau, qui vient secrètement de se séparer de son mari, premier ministre du Canada, assiste à une fête organisée par les Rolling Stones au club torontois El Mocambo. Après la fête, Margaret suivra le groupe à son hôtel pendant une fin de semaine au cours de laquelle elle découvrira Keith Richards étendu sur le sol, victime d'une overdose, et lui portera secours.

• En 1990, Mick Jagger est refoulé du Japon pour une affaire de détention de cannabis datant de 1967! L'affaire se règle finalement à l'amiable pour permettre au groupe d'effectuer la première tournée de son histoire au pays du soleil levant.

Arrestation de Keith Richards à Toronto

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 24 octobre 1978

Ressource(s) : Bernard Derome, Pierre Tanguay

Durée : 1 min 20 s

Dernière modification :
20 janvier 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip