Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Musique · Félix Leclerc, le parcours d'un poète

Félix Leclerc, le parcours d'un poète

Date de diffusion : 8 août 1988

Connu dès les années 1950 avec des chansons comme Le P'tit Bonheur ou L'hymne au printemps, Félix Leclerc s'intéresse à la littérature et au théâtre. Ses romans Pieds nus dans l'aube et Le fou de l'île sont vendus à des dizaines de milliers d'exemplaires. Alors qu'il accumule les succès dans la chanson, ses pièces Le P'tit Bonheur, Sonnez les matines et L'auberge des morts subites sont jouées à plusieurs reprises.

Le jour de sa mort, le journaliste Claude Gervais trace le parcours impressionnant de Félix.

Né le 2 août 1914, Félix Leclerc passe son enfance à La Tuque, en Haute-Mauricie. Sixième enfant d'un vendeur de bois et d'une musicienne, Félix prend très tôt le goût de la musique. Dans sa famille, la chanson et la musique sont présentes lors de veillées où il chante avec ses dix frères et sœurs.

En 1928, à treize ans, Félix part faire ses études classiques à Ottawa. Vivant comme pensionnaire durant l'année scolaire, il retourne dans sa famille déménagée à Rouyn puis dans la région de Trois-Rivières.

En 1934, une fois ses études complétées, Félix se rend à Québec où il est annonceur au poste de radio CHRC. En 1937, il devient animateur à CHLN, un poste de radio de Trois-Rivières. Il compose alors ses premières œuvres radiophoniques.

À partir de 1939, Félix demeure à Montréal et écrit des radioromans diffusés à Radio-Canada. Il fait la rencontre de Guy Mauffette, et sa carrière de poète prend son envol.

Félix Leclerc, le parcours d'un poète

• Félix Leclerc apprend à jouer de la guitare en pinçant les cordes. Il ne sait pas lire les partitions musicales, et c'est à Québec qu'il est réellement initié à cet instrument par Louis Angelillo, le père du bassiste Vic Angelillo.

• Le poète écrit sa première chanson, Notre sentier, à Québec. Il l'interprétera pour la première fois, grâce au réalisateur Guy Mauffette, dans le radioroman Le restaurant d'en face. Mauffette, qui se lie d'amitié avec Félix, met aussi en scène les textes de l'auteur dans ses radioromans.

• À Trois-Rivières, Félix travaille avec l'écrivain Yves Thériault. Il chante alors sous le pseudonyme d'Illya dans leur émission Illya et Gomez.

• Comme comédien, Leclerc participe aux radioromans Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon et Vie de famille de Henry Deyglun sur les ondes de Radio-Canada.

• De 1939 à 1945, Félix Leclerc écrit les radioromans Je me souviens, L'encan des rêves, Théâtre dans ma guitare et La ruelle des songes pour Radio-Canada.

• Les contes créés par Félix Leclerc pour Radio-Canada lui inspireront ses livres Adagio, Allegro et Andante, publiés en 1943 et en 1944. Son récit Pieds nus dans l'aube, qui décrit l'univers de son enfance, paraît en 1946.

Félix Leclerc, le parcours d'un poète

Média : Télévision

Émission : Montréal ce soir

Date de diffusion : 8 août 1988

Invité(s) : Félix Leclerc

Ressource(s) : Claude Gervais

Durée : 4 min 38 s

Dernière modification :
8 août 2013


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip