Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Musique · La frénésie Paul Anka

La frénésie Paul Anka

Date de diffusion : 29 décembre 1959

Qu'est-ce qui fait hurler les adolescents en ce mois de décembre 1959 dans les rues françaises? Le chanteur canadien Paul Anka! Les spectacles qu'il donne à Versailles et à Paris provoquent des émeutes. Il y a même eu des arrestations de fans en délire, nous apprend ce reportage de Paul Doyon.

Que ce chanteur populaire reçoive les mêmes hommages qu'Elvis Presley ou, quelques années plus tard, les Beatles peut surprendre.

La carrière de ce natif d'Ottawa explose en 1957 lorsque sort la chanson Diana, qui raconte l'amour d'un jeune garçon pour une fille de quelques années son aînée. Au moment de sa tournée française, en 1959, sa chanson Lonely Boy domine les palmarès, dépassant même Back in the USA / Memphis Tennessee de Chuck Berry. En 40 ans de carrière, il enregistre plus de 120 albums en anglais, mais aussi en français, en italien, en japonais, en allemand et en espagnol.

Parmi ses plus grands succès, on compte Diana, Lonely Boy, Put your Head on my Shoulder, Puppy Love (repris par Donny Osmond dans les années 1970). Il crée aussi pour d'autres chanteurs : It Doesn't Matter Anymore pour Buddy Holly ou encore She's a Lady pour Tom Jones. En 1966, il écrit My Way pour Frank Sinatra, adaptation du grand succès Comme d'habitude de Claude François, dont il a acquis les droits.

La frénésie Paul Anka

• En février 1963, Paul Anka épouse, à Paris, Anne DeZogheb, fille d'un diplomate libanais et mannequin. Ils auront ensemble cinq filles. Leur divorce est prononcé en 2000.

• Outre la chanson, Anka a aussi tâté du cinéma, jouant dans plus d'une quinzaine de films et d'émissions de télévision. Il compose également la musique et les chansons de quelques films, dont Dites-lui que je l'aime, film français réalisé par Claude Miller en 1977.

• Idole des jeunes passé chanteur et compositeur mature, Paul Anka a survécu à toutes les modes en 40 ans de carrière. Au tournant du XXIe siècle, on le retrouve régulièrement sur les planches du Trump Plaza Casino à Las Vegas.

• N'ayant pas rompu complètement avec ses racines ontariennes, il est copropriétaire de l'équipe de la Ligue nationale de hockey, les Sénateurs.

• Paul Anka est un des rares Nord-américains à avoir été nommé chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres du ministère de la Culture française.

• En 1988, la chanteuse française Mireille Mathieu sort l'album Mireille Mathieu Sings Paul Anka. Il y chante deux chansons en duo avec elle.

La frénésie Paul Anka

Média : Radio

Émission : La Revue de l'actualité

Date de diffusion : 29 décembre 1959

Ressource(s) : Paul Doyon

Durée : 2 min 29 s

Dernière modification :
3 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Ne pas deleter...fix IE6