Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Musique · Trente-deux films pour un pianiste

Trente-deux films pour un pianiste

Date de diffusion : 21 octobre 1993

Vingt ans après sa mort, Glenn Gould demeure le personnage le plus marquant de la musique au Canada. On lui consacre un film (Trente-deux films brefs sur Glenn Gould), ainsi que des colloques, le magazine GlennGould et un prix, le Glenn Gould Prize, mis sur pied par la Fondation Glenn-Gould. Deux de ses disques obtiennent des prix (des Grammy Awards) après sa mort.

Gould veut changer le rapport de l'auditeur à la musique. Selon lui, l'enregistrement amplifie le rapport entre l'auditeur et la musique.

« Au centre du débat technologique, on trouve un nouveau type d'auditeur. Il s'agit d'un auditeur qui participe plus et mieux à l'expérience musicale [...] », écrit-il dans High Fidelity Magazine d'avril 1966. « [Celui-ci] ne se contente plus d'analyser passivement; il est devenu un associé dont les goûts, les préférences et les penchants modifient dès maintenant l'objet auquel il prête son attention. »

Trente-deux films pour un pianiste

• Réalisé en anglais, le film Thirty-two short films about Glenn Gould est considéré comme une réussite du cinéma canadien. Le titre s'inspire des Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach alors que l'œuvre est centrée sur 32 séquences sur et autour du pianiste canadien. François Girard a également réalisé Le violon rouge (The Red Violin en version originale en anglais) en 1998.

• La renommée de Gould dépasse les frontières, sans parler de l'espace. En effet, un extrait de cinq minutes du Clavier bien tempéré, de Bach, interprété par le pianiste canadien, se retrouve dans la sonde spatiale Voyager.

Trente-deux films pour un pianiste

Média : Radio

Émission : En direct

Date de diffusion : 21 octobre 1993

Invité(s) : Carol Bergeron, François Girard, Bruno Monsaingeon

Ressource(s) : Christiane Charette

Durée : 37 min 35 s

Dernière modification :
6 septembre 2007


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Homme au piano
Télévision
5 min 51 s
Lorsqu'il donne en récital la fantaisie pour orgue de Sweelinck et la sonate opus 31 no 2 de Beethoven, Gould est déjà reconnu mondialement.
Leonard Bernstein dirige Gould
Radio
3 min 50 s
En 1962, Gould donne un concert au Carnegie Hall à New York, diffusé sur les ondes des radios de Radio-Canada et de CBC.