Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Musique · Punk au Québec : l'après Peace and Love

Punk au Québec : l'après Peace and Love

Date de diffusion : 7 janvier 1983

Si l'arrivée massive du punk au Québec est tardive, elle apparaît dès 1977, embryonnaire. Le groupe Danger de Dédé Traké, tout comme 222, commence à se faire entendre dans certains bars québécois. Les premiers repaires du punk ouvrent dans la métropole.

Les punks doivent parfois faire face aux skinheads, un mouvement qui leur est très opposé et se montre plutôt violent. Dans les bars, des batailles éclatent régulièrement. Une violence qui fait les choux gras des médias et embarrasse les autorités, qui font fermer les bars. Les punks ont plutôt mauvaise presse.

Punk au Québec : l'après Peace and Love

• Deux des grandes figures du punk, Sid Vicious, leader des Sex Pistols, et Dee Dee Ramone, des Ramones, sont morts de la même façon, à la suite d'une overdose de drogue. Le premier en 1979 et le second en 2002.

Punk au Québec : l'après Peace and Love

Média : Télévision

Émission : Repères

Date de diffusion : 7 janvier 1983

Invité(s) : Mario Darcy, Nina Hagen, Pierre Viens

Ressource(s) : Françoise Stanton

Durée : 21 min 19 s

Dernière modification :
5 avril 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Londres, capitale du punk
Télévision
18 min 44 s
Londres est un des berceaux du punk. Le mouvement doit essentiellement son existence à une jeunesse anglaise victime d'une crise économique et sociale.
Le punk-rock, un phénomène
Radio
6 min 10 s
Alors que la vague punk déferle en Angleterre, le phénomène prend de l'ampleur dans le reste de l'Europe et en Amérique du Nord.