Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Musique · La musique pour et par les jeunes

La musique pour et par les jeunes

Date de diffusion : 26 mai 1989

En 1972, Gilles Lefebvre quitte les JMC pour se consacrer à de nouvelles fonctions. D'autres personnalités du milieu musical prennent alors la relève du mouvement, qui poursuit sa route malgré le départ de son infatigable fondateur.

En mai 1989, Claude Lafontaine occupe le poste de directeur général des JMC et la soprano Micheline Tessier celui de directrice artistique. À l'émission Les Industries de la culture, l'animateur Pierre Olivier reçoit ces deux invités. Micheline Tessier croit désormais que les JMC doivent mettre l'accent sur le développement des jeunes artistes. Claude Lafontaine abonde dans ce sens, puisque selon lui les tournées des JMC préparent ces jeunes à la vie professionnelle davantage que le conservatoire.

Près de 40 ans après leur création, les Jeunesses musicales du Canada sont devenues une institution majeure au Québec et au Canada. La construction de la salle de concert à Orford en 1960 explique l'essor du mouvement. Du jour au lendemain, plusieurs villes souhaitent devenir membres des JMC. De plus, les échanges se multiplient avec des étudiants européens et américains désireux de vivre l'expérience d'Orford. Une situation qui contribue à renforcer la position de leader des JMC au sein de la fédération internationale.

L'inauguration de la salle de concert entraîne également dans son sillage l'institution du Concours national des JMC, qui fait la renommée du mouvement encore aujourd'hui.

En 1961, le premier concours national s'adresse aux pianistes de moins de 30 ans. Le premier lauréat est Marek Jablonski. Le second concours, remporté par le violoniste Andrew Dawes, est destiné aux instrumentistes à cordes. Puis en 1963, la soprano Gloria Richard décroche la troisième édition, réservée aux chanteurs. Le concours revient au piano en 1964 avec Dale Bartlett comme vainqueur.

Les JMC annulent l'édition de 1965 pour organiser l'un des événements culturels les plus importants de l'histoire du Québec : la préparation d'un concert à grand déploiement à l'occasion de l'Exposition universelle de 1967 à Montréal.

C'est dans le cadre d'Expo 67 que se tient le second congrès de la FIJM au Canada. Le 19 juillet 1967, Zubin Mehta dirige un orchestre composé d'une centaine de jeunes musiciens de divers pays et près de 300 choristes qui interprètent la 9e Symphonie de Beethoven à la Place des Arts. L'entreprise est une telle réussite que les échos de ce concert résonnent encore aujourd'hui.

Fort d'un tel succès, Gilles Lefebvre et les JMC souhaitent répéter l'expérience. Trois ans plus tard, l'Orchestre mondial des Jeunesses musicales (OMJM) voit le jour grâce au soutien financier du gouvernement canadien.

La musique pour et par les jeunes

• Gilles Lefebvre occupe le poste de directeur général des JMC de 1953 à 1972. Lui succèdent : Gaston Germain (1972 à 1976), Jean-Claude Picard (1976 à 1987), Claude Lafontaine ( 1988 à 1990), Nicolas Desjardins (1991 à 1998), Jacques Boucher (1998 à 2002) et Jacques Marquis (depuis 2002).

• L'influence du Canada a marqué l'histoire de la FIJM. Trois Canadiens ont d'ailleurs occupé le poste de président, soit Gilles Lefebvre (de 1954 à 1956, de 1966 à 1967 et de 1969 à 1974), Jean-Claude Picard (de 1980 à 1983) et Pierre Goulet (depuis 1998).

• Près d'une quarantaine de pays sont aujourd'hui membres de la FIJM. Les JMC comptent un nombre équivalent de centres dans des villes canadiennes de l'Ontario, du Québec et du Nouveau-Brunswick.

• L'Orchestre mondial des Jeunesses musicales regroupe les meilleurs instrumentistes des pays membres de la FIJM. Chaque été, l'orchestre est reconstitué et se produit dans un pays différent. De plus, l'OMJM présente un concert à Berlin chaque année depuis 1988. Depuis sa création, l'OMJM a connu plusieurs moments forts, notamment lors du concert d'ouverture des Jeux olympiques de Montréal en 1976, sous la direction de Pierre Hétu.

La musique pour et par les jeunes

Média : Radio

Émission : Les Industries de la culture

Date de diffusion : 26 mai 1989

Invité(s) : Claude Lafontaine, Micheline Tessier

Ressource(s) : Pierre Olivier

Durée : 26 min 09 s

Dernière modification :
30 mai 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'aventure des JMC
Radio
3 h 12 min 42 s
Gilles Lefebvre et plusieurs célèbres artistes issus des JMC se rappellent leurs plus beaux souvenirs.
Bienvenue au parc national du Mont-Orford
Télévision
12 min 29 s
En 1951, Gilles Lefebvre érige l'un des principaux piliers de la fondation des JMC : le camp musical du parc du Mont-Orford.