Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Médias · James Bamber, le poète des ondes

Période : 1962 - 1992

James Bamber, le poète des ondes

En décembre 1992 disparaissait James Bamber, le journaliste conteur, poète des ondes de Radio-Canada. Pendant 30 ans, ses reportages empreints d'une profonde humanité ont fait découvrir aux téléspectateurs l'importance de laisser parler les citoyens. Il laisse en héritage des centaines de reportages, des récits de la vie ordinaire des Canadiens d'un bout à l'autre du pays.

Le site des Archives de Radio-Canada remercie Lise Tremblay, auteure de James Bamber Un journaliste en liberté, pour sa collaboration.

icone_tv
21 clips télé
icone_micro
2 clips radio

Les barbouilleurs sévissent

Date de diffusion : 10 novembre 1962

La caméra accompagne un groupe de jeunes dans la pénombre. On les voit peindre des slogans anti-anglais sur des murs avec des bombes aérosol. Ils fuient et un policier arrive. Le début du reportage est silencieux, puis, dos à la caméra, ces jeunes « barbouilleurs » expliquent au journaliste James Bamber pourquoi ils posent de tels gestes.

Ce reportage, préparé pour l'émission 20 ans express et diffusé en 1962, est l'un des premiers que le jeune journaliste James Bamber signe pour Radio-Canada.

À 20 ans express, Bamber retrouve Paul-Marie Lapointe et Louis Martin, qu'il avait connus au quotidien Le Nouveau Journal en 1961. L'émission vise les 18-25 ans. Les sujets abordés vont des jeunes clandestins du Réseau de résistance aux jeunes syndicalistes, aux nouvelles danses telles que le Ay-Bo-Lee, aux jeunes et aux campagnes électorales.

Pendant les deux années qu'a duré l'émission, Bamber côtoie Claude Fournier, d'abord reporter puis réalisateur, Paul Chamberland, Jacques Faure et Pierre Lebeuf, tous les trois réalisateurs à 20 ans express.

Les barbouilleurs sévissent

• Né à Montréal en 1933, James Bamber perd sa mère alors qu'il a 9 mois. Son père, d'origine britannique, retourne dans son pays et ce sont ses grands-parents maternels qui l'élèvent. À la mort de sa grand-mère, un oncle et une tante le prennent chez eux, à Saint-Siméon, dans Charlevoix.

• Après des études classiques au petit séminaire de Chicoutimi, de 1948 à 1956, où il commence déjà à écrire des articles, il s'inscrit en sciences sociales à l'Université Laval en 1956. Mais il interrompt ses études au bout d'une année.

• Lancé en 1961 par Angelina Dutremblay pour concurrencer La Presse, Le Nouveau Journal compte sur la collaboration de 90 journalistes québécois, dont James Bamber, Cyrille Fecteau, Jean-Marc Poliquin, Gilles Néron, Jean-V. Dufresne et Colette Beauchamp. Il est dirigé par Jean-Louis Gagnon, anciennement rédacteur en chef à La Presse.

• Avant de collaborer au Nouveau Journal, James Bamber fait ses armes au journal Les Affaires de Québec, où il travaille pendant quelques mois en 1961.

• Malgré le généreux financement d'Angelina Dutremblay, l'aventure de ce quotidien ne dure que neuf mois.

Les barbouilleurs sévissent

Média : Télévision

Émission : 20 ans express

Date de diffusion : 10 novembre 1962

Ressource(s) : James Bamber

Durée : 7 min 53 s

Dernière modification :
13 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
23 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Derome tire sa révérence... une première fois
Télévision
2 min 49 s
17 juin 1998
Après 27 ans à la barre du Téléjournal, Bernard Derome fait ses adieux aux téléspectateurs.
Radio-Canada, d'un océan à l'autre
Radio
22 min 27 s
11 décembre 1937
La radio de Radio-Canada entre en ondes avec un nouvel émetteur qui permet à des milliers de Canadiens d'avoir accès à leur radio publique.