Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Médias · Pour une télé canadienne vraiment canadienne

Pour une télé canadienne vraiment canadienne

Date de diffusion : 22 septembre 1986

En compagnie de Florian Sauvageau, Simon Durivage analyse les principales recommandations du Groupe de travail sur la politique de la radiodiffusion (communément appelé rapport Caplan-Sauvageau), en septembre 1986. Ce volumineux rapport propose la création d'une nouvelle loi de la radiodiffusion qui reflète mieux le nouvel environnement médiatique. Il souhaite qu'un nouveau réseau public voie le jour, que les diffuseurs offrent davantage de contenu canadien, et que la télévision publique soit mieux financée.

Avec l'essor que connaissent la vidéo, le câble et les satellites, les auteurs du rapport craignent que le contenu canadien soit de plus en plus marginalisé. Ils estiment donc nécessaire de prendre des mesures importantes pour créer et diffuser davantage de contenu canadien. Selon eux, le CRTC devrait établir des règles précises à l'émission de licences pour s'assurer que les réseaux privés consacrent davantage de fonds aux émissions canadiennes.

Soutenant que les Canadiens désirent voir plus d'émissions canadiennes, Florian Sauvageau explique que, pour répondre à cette attente, il est nécessaire « que les programmeurs et les créateurs aient les moyens financiers de rivaliser avec les Américains ». En tout, les différentes recommandations du rapport Caplan-Sauvageau auraient coûté entre 175 et 200 millions par an si elles avaient été appliquées.

Pour une télé canadienne vraiment canadienne

• Bien que souvent cité en exemple, le rapport Caplan-Sauvageau – qui avait été commandé par le gouvernement conservateur de Brian Mulroney – aura finalement été largement ignoré. Le gouvernement ayant entre autres refusé d'assurer un financement stable et à long terme de la télévision publique.

• En 1986, il en coûte 9 cents par jour par Canadien pour financer la Société Radio-Canada.

• Le rapport souhaite aussi que l'on reconnaisse la spécificité des médias francophones. Il recommande que le caractère distinct des médias québécois soit inscrit dans la loi. Le but? Faire en sorte que le CRTC puisse faire des règles différentes pour les médias québécois, et que Radio-Canada puisse évoluer de manière différente au Québec et au Canada anglais.

• Professeur d'université, Gerald Caplan a aussi été directeur national du Nouveau Parti démocratique. Quant à Florian Sauvageau, journaliste et avocat, il avait – avant de coprésider le groupe de travail sur la radiodiffusion – notamment œuvré au Soleil de Québec en plus d'avoir participé à la recherche lors de la Commission royale d'enquête sur les quotidiens de 1981. Il est aujourd'hui professeur à l'Université Laval.

Pour une télé canadienne vraiment canadienne

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 22 septembre 1986

Invité(s) : Florian Sauvageau

Ressource(s) : Simon Durivage

Durée : 7 min 14 s

Dernière modification :
22 juin 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La philosophie d'un homme
Télévision
18 min 04 s
Le Dr Morgentaler affirme pratiquer des avortements par choix moral, par humanisme.
Effets dévastateurs de la thalidomide
Télévision
1 min 06 s
Les effets secondaires du médicament sont révélés aux yeux du monde, consterné par l'ampleur de la catastrophe.