Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Médias · La belle histoire de Guy Provost

La belle histoire de Guy Provost

Date de diffusion : 21 juin 1956

Homme de théâtre, Guy Provost se consacre très tôt au cinéma, à la radio et à la télévision. De 1956 à 1965, il anime une émission éducative pour les adolescents à la télévision de Radio-Canada qui aura un immense succès à l'époque : La vie qui bat.

En 1956, Guy Provost est aussi chroniqueur de la rubrique « Courrier du cœur » à l'émission Sophie magazine animée par Françoise Faucher. Dans cet extrait, il répond à la question d'une « petite Sophie » qui rêve de faire du théâtre. Fort de son expérience, il lui livre les ingrédients nécessaires à la réussite dans cette carrière : l'amour du métier, le travail et surtout la persévérance.

Présence incontournable au petit écran dès 1955, Guy Provost est de toutes les productions : de La Famille Plouffe aux Belles Histoires des pays d'en haut, émission dans laquelle il incarne le rôle emblématique du bel Alexis, en passant par une cinquantaine de téléthéâtres. Après Terre humaine dans les années 1980, il a joué plus récemment dans des téléromans tels Sous un ciel variable et Mon meilleur ennemi.

C'est au grand écran que Guy Provost interprète pour la première fois le personnage d'Alexis dans le film Un homme et son péché tourné en 1949. En 1974, il joue le rôle d'un médecin dans Les Ordres de Michel Brault.

Né à Hull en 1925, Guy Provost obtient d'abord un diplôme de technicien en chimie. Élevé dans une famille de théâtre – son père est le fondateur de l'École d'art dramatique de Hull – il se joint en 1946 aux Compagnons de Saint-Laurent dirigés par le père Legault.

Gagnant du prix Jean-Lallemand au Festival d'art dramatique en 1948, le comédien obtient une bourse du gouvernement du Québec pour étudier en France. Admis au Conservatoire de Paris, il fait ses débuts au Théâtre Sarah-Bernhardt avec Ludmilla Pitoëff dans Le Vrai Procès de Jeanne d'Arc. Il revient au Québec en 1955.

La belle histoire de Guy Provost

• C'est à Vaudreuil, dans la grande maison occupée par les Compagnons de Saint-Laurent, que Guy Provost rencontre sa première épouse, Denise Vachon. Celle-ci tient le rôle titre dans la pièce Andromaque que produit alors la troupe. Le couple se marie en 1948 et s'envole pour Paris où ils vivront pendant sept ans dans le quartier des Halles.

• Guy Provost est admis au Théâtre national populaire par le célèbre Jean Vilar qui le choisit parmi deux cents candidats en 1952 bien que le Québécois ne détienne pas de permis de travail. Vilar le garde même s'il risque une amende de 200 000 francs chaque fois que le comédien monte sur les planches. Guy Provost y joue avec les Gérard Philippe, Maria Casarès et Philippe Noiret.

• La carrière de Guy Provost a été couronnée de nombreux prix, notamment deux prix Gémeaux en 1996 et 1997 et le Masque hommage aux Compagnons de Saint-Laurent en 1996. En 2003, un an avant son décès le 10 février 2004, il est nommé officier de l'Ordre du Canada et chevalier de l'Ordre national du Québec.

• Engagé socialement, le comédien se consacre à plusieurs causes. Il se dévoue pendant plusieurs années à la campagne annuelle de financement du Centre hospitalier de soins de longue durée de Hull, qui lui décerne le titre de Grand Bénévole en 1997.

La belle histoire de Guy Provost

Média : Télévision

Émission : Sophie magazine

Date de diffusion : 21 juin 1956

Ressource(s) : Guy Provost, Monique Lussier

Durée : 1 min 27 s

Dernière modification :
23 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Épouses de guerre: « qui prend mari prend pays »
Radio
3 min 17 s
10 février 1946
Le 10 février 1946, un contingent d'épouses de guerre fait son arrivée sur le sol canadien.
L'ami des jeunes et des animaux
Télévision
7 min 21 s
10 février 2004
De 1956 à 1965, Guy Provost anime une émission éducative sur la faune et la flore destinée aux jeunes.