Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Médias · Myra Cree, la voix de l'audace

Myra Cree, la voix de l'audace

Date de diffusion : 13 septembre 1991

Le 13 octobre 2005, Myra Cree disparaît, entourée de ses proches, après avoir lutté contre un cancer. D'origine mohawk, cette femme audacieuse, originale et engagée a fait carrière pendant plus de 25 ans à Radio-Canada, autant à la radio qu'à la télévision.

En 1991, l'animatrice confie avec humour certains de ses secrets à Christiane Charette. L'entrevue commence avec un extrait de l'émission de radio nocturne qu'anime Myra Cree à l'époque, L'Embarquement pour si tard.

Myra Cree est née à Kanesatake en 1937. À sa sortie de l'école normale, en 1958, elle enseigne pendant deux ans avant d'orienter sa carrière vers les médias. Après une année à l'antenne de la radio CKRS de Jonquière, elle travaille à la télévision de CHLT, à Sherbrooke.

À compter de 1973, Myra Cree fait sa marque à Radio-Canada, d'abord à Actualités 24, puis comme première femme chef d'antenne au Téléjournal. Elle anime ensuite l'émission d'information religieuse Second Regard.

Timide, Myra Cree portait presque toujours des lunettes fumées. Elle se disait un être paradoxal puisqu'elle pouvait se montrer extravagante. À partir de 1985, Myra trouve sa véritable voie à la radio, où elle s'exprime plus librement. Elle anime d'abord les émissions L'Humeur vagabonde et De toutes les couleurs.

Par la suite, de 1987 à 2002, sa folie et sa verve feront le bonheur des auditeurs des émissions L'Embarquement pour si tard et Cree et Chuchotements.

Myra Cree, la voix de l'audace

• Myra Cree était mère de quatre enfants. Elle perd son conjoint Jacques Bernier en 1969.

• Myra Cree est membre fondatrice du Mouvement pour la justice et la paix à Oka-Kanesatake créé à l'été 1990. L'année suivante, elle participe à la rédaction du livre Les Langues autochtones du Québec, une publication du Conseil de la langue française du Québec.

• Dans les années 1960, Myra Cree anime une émission sur les ondes de CHLT, à Sherbrooke, sous le nom d'emprunt de Myra Morgan.

• L'animatrice adorait les bijoux. Avant de parler au micro, Myra Cree enlevait tous ses ornements.

• En 1984, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec souligne la qualité du travail de Myra Cree en lui décernant le prix Judith-Jasmin.

• Myra Cree reçoit le titre de chevalier de l'Ordre national du Québec en 1995.

Myra Cree, la voix de l'audace

Média : Radio

Émission : En direct

Date de diffusion : 13 septembre 1991

Invité(s) : Myra Cree

Ressource(s) : Christiane Charette

Durée : 12 min 32 s

Dernière modification :
12 janvier 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Adieu parc Belmont!
Télévision
7 min 08 s
13 octobre 1983
Après 60 ans de magie, l'institution du bonheur ferme ses portes. Le parc Belmont aura marqué l'imaginaire de plusieurs générations.
Lizette Gervais, « l'âme à la tendresse »
Radio
32 min
8 juin 1986
Première femme lectrice d'un bulletin de nouvelles, l'animatrice Lizette Gervais s'éteint le 8 juin 1986 à l'âge de 54 ans.