Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Médias · Le sexe envahit le Web

Le sexe envahit le Web

Date de diffusion : 20 novembre 1999

De façon plus ou moins ouverte, des entreprises de cyberpornographie se sont pointées sur le Net. Les géants qui existaient déjà hors du cyberespace, tels que Playboy bien sûr, mais également de jeunes entreprises québécoises qui ont vu dans ce nouveau média une façon de faire de l'argent, comme l'explique ce reportage de Branché.

L'industrie du sexe en ligne aurait généré un milliard de dollars américains au moment de ce reportage. En 2003, on comptait 1,3 million de sites pornographiques sur le Web, selon la firme américaine de statistique N2H2.

C'est évidemment la pornographie juvénile qui inquiète les forces de l'ordre de tous les pays. Car Internet est devenu un lieu d'échange de photos et de vidéos privilégié pour les amateurs du genre. Les chiffres sont affolants :
- plus de 20 000 images de pornographie juvénile seraient mises en ligne chaque semaine;
- la moitié des sites illégaux du genre viennent des États-Unis;
- en 2002, le service des douanes américain estimait que plus de 100 000 sites Internet offraient de la pornographie juvénile.

Le sexe envahit le Web

• Le mot « sexe » a longtemps été en tête des palmarès de recherche sur Internet, comme le démontrent de nombreuses analyses.

• Encore en 2005, la plus que plantureuse Pamela Anderson caracole en tête des recherches effectuées sur Internet.

• Selon une enquête américaine de 2004, 12 % des femmes et 22 % des hommes interrogés ont navigué sur des sites à caractère pornographique sur leur lieu de travail, de façon intentionnelle ou non, mais seulement 13 % des hommes l'ont fait intentionnellement.

• Le Web a donné lieu à une autre nouvelle tendance : le cybervoyeurisme. Un des cas les plus connus est cette Jenni, une Américaine qui a permis à des milliers d'internautes de suivre quotidiennement ses faits et gestes pendant sept ans et demi. La JenniCam s'éteint fin 2003.

• Au Québec, c'est Nost qui a été une des grandes vedettes du cybervoyeurisme. Pendant un an et demi, le jeune homme a vécu entouré de caméras qui retransmettaient en direct sur son site Web son quotidien, ébats amoureux inclus. Son site recevait jusqu'à 300 000 visiteurs par jour avant sa fermeture en 2000.

Le sexe envahit le Web

Média : Télévision

Émission : Branché

Date de diffusion : 20 novembre 1999

Invité(s) : Karl Bernard, Luc Thibault, Gilles Thibault

Ressource(s) : Jean-Hugues Roy, Annie Hudon

Durée : 8 min 42 s

Attention : certaines images peuvent choquer

Dernière modification :
20 août 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Avant Internet, il y avait...
Radio
10 min 58 s
Télidon, Alex, UBI… plusieurs expériences, plus ou moins heureuses, ont ouvert la voie à Internet et au World Wide Web.
Brancher le Québec
Télévision
2 min
Sous Jacques Parizeau, le Québec prend l'autoroute électronique avec un certain retard sur le reste du pays.