Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Médias · RCI et la guerre froide

RCI et la guerre froide

La création d'une section en langue tchèque, en slovaque et en allemand vers l'étranger est simultanée à la création du Service international.

Vingt ans après la création du service tchèque, Walter Schmolka, un artisan de la première heure du Service international, en assure la direction. Il évoque avec le journaliste Claude Bisaillon les difficultés techniques rencontrées lors des premières années de diffusion.

La diffusion en tchèque vers l'Europe de l'Est prend toute son importance au moment où l'Europe sort d'un conflit qui l'a ravagée. En 1948, la presse tchécoslovaque est contrôlée par les autorités communistes, la ville allemande de Berlin est assiégée par les Soviétiques, et la tension est de plus en plus vive entre le bloc communiste et le bloc occidental. Le Service international décide d'étendre sa diffusion vers l'URSS, la Pologne et la Yougoslavie et, pour ce faire, bénéficie de la collaboration d'Ottawa, comme le mentionne Arthur Siegel dans son ouvrage Radio Canada International: History and Development.

Avec la guerre froide, l'information en provenance de l'Occident peine à franchir le rideau de fer. Si les émissions sont censurées ou brouillées, le courrier à destination de l'Ouest connaît le même sort, en particulier les lettres des auditeurs tchécoslovaques adressées au Service international de Radio-Canada. Comme le précise Walter Schmolka, en 1947, le service reçoit près de 1500 lettres mensuelles. La correspondance s'estompe et se raréfie de manière spectaculaire sous la pression communiste.

RCI et la guerre froide

• Durant la guerre froide, de nouveaux services linguistiques sont créés à destination de l'Europe de l'Est. Le Service international diffuse alors en russe (1951), en ukrainien (1952), en polonais (1953), puis en hongrois (1956). La coopération du ministère des Affaires extérieures permet au Service international de Radio-Canada de collecter des informations détaillées sur les pays sous le joug communiste et sur la politique du gouvernement canadien à leur égard.

• En 1966, le Service international diffuse pour la première fois vers l'Afrique grâce aux relais assurés par les émetteurs de la BBC, situés à Daventry, au Royaume-Uni. Ces relais retransmettent en simultané les émissions reçues par les émetteurs de Sackville. Le succès de cette première diffusion relais incite le Service international à acquérir les émetteurs britanniques et à établir une liaison satellite reliant les studios de Montréal et de Daventry. La qualité sonore des émissions ne tarde pas à se faire entendre.

• Quelques années plus tard, en 1972, RCI s'associe avec la radio allemande Deutsche Welle. L'accord conclu permet à RCI d'utiliser les émetteurs de la Deutsche Welle situés au Portugal, pour diffuser vers l'Union Soviétique. En contrepartie, la radio allemande utilise le relais situé à Sackville afin d'émettre vers les États-Unis et les Caraïbes.

RCI et la guerre froide

Média : Télévision

Invité(s) : Walter Schmolka

Ressource(s) : Claude Bisaillon

Durée : 6 min 40 s

Dernière modification :
27 octobre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
RCI, une radio est née
Radio
11 min 06 s
25 février 1945
C'est sur fond de guerre mondiale qu'est né le Service international de Radio-Canada.
Judith Jasmin et Maurice Chevalier
Radio
8 min 45 s
Journaliste au Service international, Judith Jasmin rencontre Maurice Chevalier en 1951.