Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Littérature · Antonine Maillet, la parole de l'Acadie

Période : 1961 - 2003

Antonine Maillet, la parole de l'Acadie

Antonine Maillet, romancière et dramaturge, est née en 1929 dans le village de Bouctouche, au Nouveau-Brunswick. Ses romans ont fait d'elle l'ambassadrice d'une langue, d'un peuple, d'une région : l'Acadie, la terre de ses ancêtres. En 1979, elle est le premier écrivain hors de France à remporter le prix Goncourt avec Pélagie-la-Charrette. Nourrie par l'histoire de son pays, d'où elle puise son inspiration, l'auteure, conteuse intarissable, contribue au rayonnement de la littérature francophone d'Amérique.

icone_tv
9 clips télé
icone_micro
9 clips radio

Le Goncourt pour Pélagie

Date de diffusion : 26 novembre 1979

Le 19 novembre 1979, Antonine Maillet est le premier écrivain à sortir le Goncourt de France. « C'est un grand jour pour le Canada français, pour l'Amérique francophone, pour l'Acadie qui fête son 375e anniversaire… C'est comme si la France s'était agrandie, dans le temps et dans l'espace, à la francophonie d'outre-mer », s'exclame l'auteure à la réception du prix littéraire. La journaliste Rachel Verdon a rencontré la lauréate.

Pélagie-la-Charrette, c'est l'histoire de l'Acadie à travers le parcours de Pélagie LeBlanc, veuve, déportée en Géorgie, qui entreprend de rentrer au pays de ses ancêtres après le Grand Dérangement (1755-1762). Face au refus des Acadiens de prêter allégeance au roi d'Angleterre, les autorités décident de les expulser et organisent la déportation de plusieurs milliers d'Acadiens vers les colonies britanniques. Certains tentent de fuir alors que leurs terres sont confisquées et leurs maisons brûlées.

Le Goncourt pour Pélagie

• Par le traité de Paris, signé en 1763, l'Angleterre prend le contrôle des colonies françaises en Amérique, dont le Nouveau-Brunswick, l'île du Prince-Édouard et l'île du Cap-Breton. Ce traité permet également aux Acadiens de revenir sur leurs terres. Débute alors pour certains un long retour vers leur pays d'origine où tout est à recommencer. Les Acadiens doivent toutefois prêter allégeance à la Couronne britannique et se disperser en petits groupes. D'autres décident de rester là où ils se sont établis, notamment en Louisiane, au Québec et en France.

• En décembre 2003, la reine Élisabeth II reconnaît la responsabilité britannique dans la déportation des Acadiens et choisit le 28 juillet comme date officielle de sa commémoration.

• En 1977, l'auteure avait manqué le prix Goncourt d'une demi-voix avec Les Cordes-de-bois, roman publié à Paris, chez Grasset.

• En 1979, Antonine Maillet était en compétition finale avec d'autres auteurs sélectionnés par le jury du prix Goncourt, tels Inès Cagnati, d'origine italienne, Simone Schwartz-Bart, Guadeloupéenne, et Vladimir Volkoff, d'origine russe.

Le Goncourt pour Pélagie

Média : Télévision

Émission : Face à face

Date de diffusion : 26 novembre 1979

Invité(s) : Antonine Maillet

Ressource(s) : Rachel Verdon

Durée : 5 min 01 s

Dernière modification :
26 juillet 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
18 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Ionesco, maître de la dérision
Télévision
26 min 55 s
16 novembre 1976
De la terrasse de son jardin, Eugène Ionesco parle de son théâtre et de la condition existentielle des individus.
Germaine Guèvremont, romancière
Radio
11 min 14 s
24 mai 1963
Germaine Guèvremont, l'auteure des romans Le Survenant et Marie-Didace, est née le 16 avril 1893.
Hyperlien

Dossier des archives de CBC sur le même sujet

Pour les profs - Projets pédagogiques