Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Au fil des jours · Une journée de 1944 · Un « immortel » de passage au Québec

Un « immortel » de passage au Québec

Date de diffusion : 12 octobre 1944

L'auteur André Maurois a écrit une cinquantaine de livres dont des ouvrages consacrés à l'histoire de la France, de l'Angleterre et des États-Unis.

En octobre 1944, Radio-Canada reçoit André Maurois, déjà célèbre et membre de l'Académie française. Au cours de l'entrevue, ce romancier, biographe et essayiste raconte comment la guerre a bouleversé sa carrière d'écrivain. Il parle aussi d'hommes de lettres qui l'ont marqué, comme Gustave Flaubert, Henri Stendhal, André Gide et Paul Valéry.

Le 26 juillet 1885, André Maurois voit le jour à Elbeuf, en Normandie, sous le nom d'Émile Herzog. Son père, un industriel de la draperie alsacienne y avait installé une usine de lainage. À 16 ans, il a le célèbre Émile Chartier, connu sous le nom d'Alain, comme professeur de philosophie. Après des études en lettres à Caen, il prend la direction de l'usine familiale pendant dix ans.

Anglophile, André Maurois sert d'officier de liaison auprès de l'armée britannique lors de la Première Guerre mondiale.

En 1918, à l'âge de 32 ans, André Maurois écrit son premier roman, Les Silences du colonel Bramble, inspiré de son expérience comme officier de liaison. Le succès du livre lui permet d'entreprendre sa carrière d'écrivain.

Par la suite, Maurois écrit de nombreuses biographies d'artistes célèbres. Il met en scène la vie de Shelley, Chopin, Hugo et Balzac. Il publiera au moins un livre par année pour le restant de ses jours. L'écrivain avait pour devise : « Je veux, donc je suis ».

Un « immortel » de passage au Québec

• La culture occupe une place importante à Radio-Canada, en 1944. La société publique diffuse les mercredis Radio-théâtre, un programme de pièces dramatiques où sont joués des classiques comme Les Femmes savantes de Molière ou Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck. La chaîne publique commence également à diffuser les concerts du Metropolitan Opera de New York.

• En 1944, les animateurs de causeries diffusées à Radio-Canada sont parfois des personnages de la vie publique, des politiciens, des écrivains ou des artistes.

• André Maurois est élu membre de l'Académie française le 23 juin 1938. Il y siégera jusqu'à sa mort, survenue le 9 octobre 1967. Sa courtoisie et son esprit posé en feront l'un des membres influents.

• Fondée en 1635 par le cardinal Richelieu, l'Académie française joue un rôle de mécène pour la société française et cherche à veiller à la qualité de la langue française. Ses 40 membres, appelés les immortels, sont écrivains, scientifiques, politiciens, philosophes, militaires ou hommes d'Église.

• À partir du début de l'occupation de la France par l'Allemagne, en juin 1940, plusieurs éditeurs canadiens-français accèdent au marché international en jouant le rôle d'éditeur officiel de la culture française. Un décret du gouvernement canadien, prononcé en octobre 1939, leur permet de reproduire les ouvrages publiés en territoire ennemi.

• Publiées à Paris par les éditions Grasset, les œuvres d'André Maurois seront rééditées au Québec par les Éditions Variétés, propriété d'André Dussault et de Paul Péladeau.

Un « immortel » de passage au Québec

Média : Radio

Émission : Interview d'André Maurois

Date de diffusion : 12 octobre 1944

Invité(s) : André Maurois

Durée : 13 min 20 s

Dernière modification :
7 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Recettes de guerre et timbres dépargne
Radio
55 s
Des publicités ont encouragé les ménagères à économiser afin d'acheter davantage de timbres d'épargne de guerre.
De Gaulle impressionne le Québec
Radio
14 min 46 s
12 juillet 1944
Charles de Gaulle, alors chef du Comité français de la libération nationale, visite pour la première fois le Québec.