Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Littérature · L'Hexagone, l'aventure de l'éditeur

L'Hexagone, l'aventure de l'éditeur

Date de diffusion : 28 février 1979

En 1953, Gaston Miron, le poète Olivier Marchand, l'épouse de ce dernier, Mathilde Ganzini, le décorateur Jean-Claude Rinfret, les futurs cinéastes Louis Portugais et Gilles Carle fondent les Éditions de l'Hexagone, nommée ainsi en référence au groupe de six cofondateurs.

À l'occasion du 25e anniversaire de l'Hexagone, Gaston Miron décrit la maison d'édition comme « un carrefour, un lieu de poésie et d'amitié, de rencontres ». Lieu d'échange plutôt qu'école, l'Hexagone contribue à l'édification d'une littérature nationale.

La publication, en juillet 1953, de Deux sangs, premier recueil de poèmes de Gaston Miron et Olivier Marchand, marque la création officielle des éditions de l'Hexagone. Afin de financer le projet, une souscription est organisée auprès du réseau d'amis et de membres de l'Ordre de Bon temps : une contribution de 50 cents est demandée. Le recueil, publié avec un tirage de 500 exemplaires, est fabriqué de façon artisanale par l'équipe de cofondateurs dans le sous-sol de Louis Portugais, rue Lacombe. L'illustration de l'ouvrage est l'œuvre de Mathilde Ganzini, Jean-Claude Rinfret et Gilles Carle.

Gaston Miron, qui se qualifie lui-même de « commis voyageur de la poésie », œuvre dans le milieu de l'édition et de la diffusion du livre, en parallèle avec son travail d'écrivain. On le retrouve ainsi chez Beauchemin, Leméac et aux Messageries littéraires. Membre du bureau de direction de l'Association des éditeurs canadiens, il représente l'édition québécoise à la Foire de Francfort de 1963 à 1968.

Gaston Miron dirige l'Hexagone pendant trente ans, depuis sa fondation en 1953 jusqu'en 1983. À partir des années 1970, l'Hexagone devient davantage une entreprise commerciale et se diversifie, publiant des essais et des romans en plus de la poésie.

L'Hexagone, l'aventure de l'éditeur

• Ayant obtenu une bourse du Conseil des arts pour étudier en France, Gaston Miron séjourne à Paris de 1959 à 1960 où il suit un cours sur l'édition à l'école Estienne.

• En 1956, l'Hexagone devient une société légale. Elle participe à la publication des revues Parti pris et Liberté en 1959 sous la direction de Jean-Guy Pilon.

• Avant la fondation de l'Hexagone, les poètes doivent investir de leur poche afin d'être publiés. Ainsi, Anne Hébert publie ses premiers recueils à compte d'auteur. Seuls quelques poètes issus de la bourgeoisie peuvent se permettre d'éditer leur œuvre. Investie d'un rôle social, l'Hexagone veut rompre avec cette précarité et cet isolement des poètes, en jouant un rôle de promoteur de la poésie et en assumant le risque financier de ses choix éditoriaux.

• L'Hexagone met un accent particulier sur la conception graphique de ses livres. Plusieurs membres de l'équipe ont étudié à l'École des arts graphiques et aux Beaux-Arts et se soucient de la facture des livres. En mai 1958, l'équipe de l'Hexagone remporte le trophée annuel du Cercle des critiques de Montréal qui reconnaît l'excellence de son travail technique et littéraire.

• De 1961 à 1971, l'Hexagone publie deux à quatre titres par année. La maison connaît un essor dans les années 1970 et 1980, devenant une entreprise commerciale, propriété de Gaston Miron, Alain Horic et Louis Portugais. La collection de poche Typo voit le jour en 1985.

L'Hexagone, l'aventure de l'éditeur

Média : Télévision

Émission : Femme d'aujourd'hui

Date de diffusion : 28 février 1979

Invité(s) : Gérald Godin, Gaston Miron

Ressource(s) : Lise Gauvin

Durée : 13 min 41 s

Dernière modification :
15 mars 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Florence Bird
Télévision
3 min 07 s
La présidence de la commission est assurée par une journaliste connue sous le nom de plume d'Anne Francis.
Dépôt du rapport Bird à la Chambre des communes
Télévision
2 min 37 s
Trois ans après l'institution de la Commission, le rapport Bird est déposé à la Chambre des communes, en 1970.