Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Littérature · L'Acadie, terre ancestrale

L'Acadie, terre ancestrale

Date de diffusion : 11 août 1977

Antonine Maillet est profondément attachée à ses racines, à sa terre ancestrale : l'Acadie. Issue d'une famille de neuf enfants, élevés par des parents enseignants, elle prend très tôt conscience de l'importance de la famille, de l'éducation et de la culture francophone. Le décès de sa mère, alors qu'elle n'a que 14 ans, desserre les liens familiaux et précipite le départ de « Tonine » pour le pensionnat. Elle évoque son enfance en compagnie d'Huguette Leclerc.

Quand elle parle de sa terre, la romancière aborde souvent le côté féminin, « anima » de l'Acadie, mais aussi de la mer, complexe, mystérieuse. « L'Acadie n'est pas solaire, cérébrale. Elle est viscérale, instinctive, intuitive. » Ce profond enracinement transparaît dans ses oeuvres, telles La Sagouine, Mariaagélas, Les Cordes-de-bois... Mais celle que l'on prend pour le porte-parole de l'Acadie se considère davantage comme la parole de l'Acadie.

L'Acadie, terre ancestrale

• Le territoire acadien regroupe les provinces maritimes de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard. Certains incluent aussi la Gaspésie, la Côte-Nord et Terre-Neuve, où vivent des Acadiens.

• L'Acadie est la première colonie française d'Amérique du Nord. Établie en 1604, elle est rapidement le théâtre de l'affrontement entre la France et l'Angleterre. Après plusieurs transferts de souveraineté, elle devient définitivement anglaise en 1713, au terme du traité d'Utrecht, et prend le nom de Nouvelle-Écosse. Néanmoins, les Acadiens continuent de pratiquer leurs coutumes, leur religion catholique, et de parler leur langue.

• Au milieu du 19e siècle débute la renaissance acadienne. Elle se traduit par la création d'établissements d'enseignement, l'apparition de journaux, la fondation de la Société nationale de l'Acadie et l'adoption de symboles populaires.

• C'est à cette époque que l'on adopte le drapeau acadien, le tricolore français orné d'une étoile jaune, l'hymne national Ave Maris Stella et la devise « L'union fait la force ».

• Le 15 août devient aussi le jour de la fête nationale de l'Acadie.

• Aujourd'hui, on dénombre 300 000 Acadiens, dont la majorité habite au Nouveau-Brunswick. Quant aux descendants des déportés acadiens, ils sont près d'un million à vivre au Québec, mais aussi en Louisiane et en Nouvelle-Angleterre, et environ 300 000 en France. Sur la Côte-Nord et dans la baie des Chaleurs, ils sont dénommés « Cayens », tels les Cajuns de Louisiane.

L'Acadie, terre ancestrale

Média : Télévision

Émission : Reflets d'un pays

Date de diffusion : 11 août 1977

Invité(s) : Antonine Maillet, soeur Marie Dorothée

Ressource(s) : Huguette Leclerc

Durée : 24 min 52 s

Dernière modification :
1er mai 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Soeur Marie Grégoire
Télévision
5 min 26 s
Étudiante en lettres, Antonine Maillet consacre son temps à la création littéraire.
La discipline d'Antonine
Télévision
7 min 46 s
Du haut de son phare, en Acadie, l'écrivaine s'astreint à une discipline quotidienne.