Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Cinéma · Louis Malle et la nouvelle vague

Louis Malle
et la nouvelle vague

Date de diffusion : 17 octobre 1969

Cinéaste français, Louis Malle (1932-1995) a cette curiosité insatiable de ceux qui veulent comprendre le monde qui les entoure. Cet élan le mène aux quatre coins du globe, d'où il revient la pellicule imprégnée d'une réalité singulière. Mais c'est surtout en France et aux États-Unis qu'il pose ses valises. Profitant d'une halte du cinéaste à Montréal, Nicole Godin a rencontré Louis Malle et évoque avec lui l'arrivée de cette nouvelle génération de cinéastes, mais aussi son dernier film documentaire Calcutta, réalisé en 1968.

Pétri par une éducation stricte et catholique, Louis Malle étudie le cinéma à Paris, à l'Institut des hautes études cinématographiques. Sa rencontre avec le commandant Jean-Yves Cousteau, en 1953, est déterminante. Ensemble ils décident de tourner un documentaire sur les expéditions sous-marines. Le Monde du silence, son premier film, décroche la Palme d'or au Festival de Cannes en 1956. Fort de ce succès, il réalise quelques années plus tard son premier long métrage, Ascenseur pour l'échafaud, en 1958, qui séduit le public et la critique.

Louis Malle
et la nouvelle vague

• Sa scolarité est perturbée par la Seconde Guerre mondiale, et il achèvera ses études secondaires chez les moines, au collège des Carmes. C'est ce lieu qui inspirera au cinéaste son film Au revoir les enfants.

• Louis Malle est issu de la grande bourgeoisie française. Sa mère est l'héritière de la grande famille des Beghin, et son père dirige l'usine familiale de sucre de Thumeries.

• « Le cinéma me donne l'impression d'exister », confiera le cinéaste.

• Grand amateur de jazz, Louis Malle confie la composition de la musique d'Ascenseur pour l'échafaud à Miles Davis et son quintet, qui décrochera en 1958 le prix du disque de l'académie Charles-Cros.

• Américain d'adoption, il épouse l'actrice Candice Bergen en 1980. C'est un regard différent, celui d'un metteur en scène français expatrié, qu'il pose sur la société américaine. L'un de ses neuf films tournés au États-Unis, My Dinner with Andre, est sans doute le plus célèbre.

• Louis Malle décède d'un cancer de la lymphe en 1995. Il repose au cimetière parisien du Père-Lachaise.

Louis Malle
et la nouvelle vague

Média : Radio

Émission : Présent édition nationale

Date de diffusion : 17 octobre 1969

Invité(s) : Louis Malle

Ressource(s) : Nicole Godin

Durée : 10 min 08 s

Dernière modification :
5 avril 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Jean Cocteau, l'esthète
Télévision
17 min 53 s
Œuvre dramatique, poésie, cinéma, peinture, la palette de l'artiste est colorée…
Simone Signoret, la reine
Radio
11 min 35 s
De retour d'Hollywood, l'actrice évoque sa carrière, en toute simplicité.