Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Cinéma · Le cinéma, rien que le cinéma

Le cinéma, rien que le cinéma

Date de diffusion : 17 juin 1970

En 1969, le cinéaste tente une étrange expérience avec un groupe de trois filles et six garçons âgés de 17 à 19 ans. Entre le documentaire et la fiction, WOW est écrit par les jeunes acteurs eux-mêmes. Ce film, comme les précédents, ne fait pas l'unanimité de la critique québécoise.

Près de 25 ans se sont écoulés depuis la première réalisation de Jutra et pourtant, explique-t-il au journaliste André Paquet, ses films ont encore des problèmes de distribution. Et il avoue avoir vécu beaucoup de revers au Québec.

À la fin des années 1960 et jusqu'au début des années 1970, les films à caractère érotique ont la cote auprès du public québécois. Denis Héroux réalise coup sur coup Valérie (1969), L'initiation (1970), L'amour humain (1970) et Sept fois… par jour (1971), alors que de son côté Claude Fournier signe le plus grand succès du cinéma québécois de l'époque, Deux femmes en or. Étant donné que les entreprises américaines – les « majors » – contrôlent les salles les plus importantes, il reste peu de place sur les écrans pour les Claude Jutra, Jean-Pierre Lefebvre et autres Gilles Groulx.

Le cinéma, rien que le cinéma

• « Ce qui m'intéresse dans WOW, c'est le décalage entre la substance et le film », confie Jutra au journaliste Luc Perreault (La Presse, le 28 mars 1970). « Dans tout ce que disent les jeunes sur des sujets théoriques, il n'y a pas matière à reportage. On en apprend très peu sur cette espèce de vérité universelle. Leurs rêves, par exemple, c'est tellement semblable à ce que l'adolescent que j'étais rêvait ou à ce que rêvait François Mauriac quand il était adolescent. »

• En 1972, Claude Jutra se voit décerner le prix Victor-Morin de la Société Saint-Jean-Baptiste. Il reçoit également le prix Albert-Tessier en 1984.

• En 1993, l'Association canadienne du cinéma et de la télévision crée le prix Claude-Jutra, attribué aux nouveaux talents et récompensant la réalisation d'un premier long métrage.

Le cinéma, rien que le cinéma

Média : Télévision

Émission : Cinéma d'ici

Date de diffusion : 17 juin 1970

Invité(s) : Claude Jutra

Ressource(s) : André Paquet

Durée : 16 min 47 s

Dernière modification :
11 juillet 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un cinéaste à Paris
Télévision
3 min
Parti pour quelques semaines à Paris, Claude Jutra y rencontre François Truffaut et tourne Anna la bonne.
S'exprimer avec les images et les sons
Radio
5 min 19 s
Claude Jutra refuse de se cantonner dans un genre cinématographique. Il manie le cinéma vérité autant que la fiction.