Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Cinéma · Reconnaissez-vous ce cinéaste?

Vous devez ouvrir une session pour commenter ce clip.

Ce doit-être Arcand dans une scène qui me semble d'un naturel surnaturel.

Soumis par : François-Marie Gagnon


Reconnaissez-vous ce cinéaste?

« Ah! On a juste le temps de faire une partie... » Nous sommes au début des années 1960. Le jeune homme d’une vingtaine d’années qui donne la réplique dans ce reportage sur l’Université de Montréal étudie alors pour obtenir sa licence libre en histoire et en littérature.  

C’est à cette époque qu’il amorce sa carrière de cinéaste, après avoir réalisé un film amateur avec Stéphane Venne en 1959, À l’est d’Eaton.  

L’opéra berce la jeunesse de cet amoureux du cinéma de Luis Bunuel et ponctuera nombre des oeuvres de fiction qu’il mettra plus tard en scène.  

En une vingtaine de documentaires historiques et politiques et près d’une quinzaine de films de fiction, il a marqué l’histoire du cinéma québécois et acquis une notoriété internationale.

Reconnaissez-vous ce cinéaste?

Il s'agit de Denys Arcand.

Denys Arcand naît le 24 juin 1941 à Deschambault de Portneuf, près de Québec.

Après avoir fait un premier film, Seul ou avec d'autres (1961), il entre à l'Office national du film du Canada en 1962 (ONF), où il travaille jusqu'en 1982. Il réalise là une série de documentaires sur l'histoire du Canada et à caractère social et politique. Il dérange avec des oeuvres fortes et très critiques comme On est au coton (1971), un documentaire controversé sur l'industrie du textile au Québec et censuré à sa sortie, ou encore Le confort et l'indifférence (1981), réalisé au lendemain de la défaite référendaire de 1980.

Plusieurs de ses oeuvres de fiction rayonnent au-delà des frontières québécoises. La Maudite Galette (1971) et Réjeanne Padovani (1973) sont remarquées à Cannes et à New York. Le Déclin de l'empire américain (1986) est le premier film québécois à connaître une carrière internationale. Il est mis en nomination aux Oscars, de même que Jésus de Montréal (1989). Mais la véritable consécration survient en 2003 avec Les invasions barbares, lauréat aux Academy Awards, au Festival de Cannes et à la Cérémonie des César.

Reconnaissez-vous ce cinéaste?

Média : Télévision

Émission : L' Arbre

Date de diffusion : 1962

Invité(s) : Denys Arcand

Durée : 18 s

Dernière modification :
13 juillet 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Pouvez-vous reconnaître ce jeune exposant?
Télévision
1 min 33 s
Interrogé par une journaliste lors d’une exposition scientifique, il affirme avoir vu un ovni lorsqu’il était enfant.
Qui est ce jeune militant?
Télévision
1 min 06 s
Il a payé ses études en servant pendant huit ans dans la réserve des Forces armées canadiennes.