Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Cinéma · Le cinéma passe aux ciseaux

Le cinéma passe aux ciseaux

Date de diffusion : 15 octobre 1964

Il arrive régulièrement, au cours des années 1960, que des émissions de radio et de télévision de Radio-Canada se penchent sur la question de la censure, par le biais de tables rondes rassemblant experts, éducateurs et professionnels du cinéma.

Dans ce clip, s'affrontent plus particulièrement deux importants joueurs sur la question de la censure : Léo Bonneville, clerc de Saint-Viateur, et Jacques Giraldeau, cinéaste. Alors que les arts de la scène ne sont soumis à aucun contrôle institutionnalisé, chaque film diffusé en public doit tout d'abord obtenir un visa, émis par le Bureau de la censure du Québec.

L'autorisation ou l'interdiction de la diffusion d'un film est entièrement laissée à la discrétion des censeurs. Il est cependant possible de faire appel des décisions de l'organisme, par le biais des tribunaux administratifs.

Le cinéma passe aux ciseaux

• Léo Bonneville, homme d'église, a étudié la filmologie à Paris dans les années 1940. S'établissant au Québec en 1951, il ouvre les premiers ciné-clubs dans les écoles et enseigne le septième art. Il fonde en 1956 la revue cinématographique Séquences, à laquelle il veut donner une vocation populaire. Très attaché à ses principes religieux, il est le doyen des critiques de cinéma au Québec.

• Jacques Giraldeau a fondé, en 1948, le premier ciné-club au Québec, à l'Université de Montréal, où il a étudié la philosophie et les sciences sociales. Il est membre fondateur, entre autres, de l'Association professionnelle des cinéastes et de la Cinémathèque québécoise. À partir de 1950, il se consacre au cinéma, à titre de réalisateur, animateur, chef opérateur, monteur, producteur et scénariste. Il travaille pour l'ONF, Studio 7 (sa maison de production) et Radio-Canada.

Le cinéma passe aux ciseaux

Média : Télévision

Émission : Cartes sur table

Date de diffusion : 15 octobre 1964

Invité(s) : Léo Bonneville, Gabrielle Clerk, Jacques Giraldeau, Gilles Sainte-Marie

Ressource(s) : Raymond Charette

Durée : 28 min 10 s

Dernière modification :
21 juillet 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Les arts censurés au Canada français
Radio
27 min 10 s
La censure a existé de tout temps au Québec et au Canada. Cinéma, théâtre, littérature, art visuel, aucune expression artistique n'est épargnée.
Saisie d'un film érotique suédois
Télévision
5 min 19 s
La sortie du film suédois I, a Woman sur les écrans en 1968 cause un véritable émoi.