Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Cinéma · Un Oscar pour Les invasions barbares

Un Oscar pour Les invasions barbares

Date de diffusion : 27 février 2004

La journaliste Alexandra Diaz constate que le Canada fait bonne figure à la cérémonie des Oscars avec quatre nominations pour l'année 2003. La prestation du Québécois Benoit Charest, en compétition pour la musique du film Les Triplettes de Belleville, est aussi très attendue.

« He's gonna win, because it's the best! » Ces mots que le cinéaste canadien Norman Jewison lance au sujet des Invasions barbares de Denys Arcand sont prophétiques. Cette année-là, Arcand réalise une première canadienne en remportant un Oscar dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère.

Les Invasions barbares rafle de nombreux prix, assurant au film une carrière remarquable, mais l'Oscar change peu de chose dans la carrière de Denys Arcand (écouter le clip complémentaire Denys Arcand aux Oscars : « un prix hors catégorie »).

Mais pour d'autres, comme pour Frédéric Back, l'effet est indéniable : « L'Oscar reçu pour Crac! m'a permis de faire L'Homme qui plantait des arbres, un film auquel peu de gens croyaient. Il y a eu un effet d'entraînement sur mes [...] films réalisés auparavant, qui ont été distribués un peu partout. Et le deuxième Oscar m'a clairement permis de réaliser Le Fleuve aux grandes eaux, alors que Radio-Canada voulait fermer son studio d'animation. » (Le Devoir, 2004-03-02.)

Un Oscar pour Les invasions barbares

• Pour l'année 2003, Denys Arcand obtient une nomination dans la catégorie Meilleur scénario original. Cet Oscar lui échappe au profit de Sofia Coppola et de son film Lost in translation.

• Le Québécois Benoit Charest se retrouve en compétition, pour la musique des Triplettes de Belleville, avec le compositeur de la musique du Seigneur des anneaux, le Canadien Howard Shore. C'est ce dernier qui obtient l'Oscar.

• Le Canadien Chris Hinton est sur la liste des candidats au meilleur court métrage pour son film Nibbles, mais voit l'Oscar lui échapper au profit de l'Australien Adam Elliot pour Harvie Krumpet.

• Chaque année, un comité présidé par Téléfilm Canada choisit, parmi une série de longs métrages canadiens, celui qui sera soumis à l'Académie dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère. Cette catégorie est ouverte aux films tournés dans une autre langue que l'anglais, c'est pourquoi le Canada soumet généralement des films québécois. Les films présentés dans cette catégorie doivent cependant être sous-titrés dans la langue de Shakespeare et distribués commercialement aux États-Unis.

• Les films qui concourent dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère peuvent aussi concourir dans toutes les autres catégories, à l'exception de celle du Meilleur film.

• Les films tournés en anglais, peu importe leur provenance, peuvent entrer en compétition dans la catégorie Meilleur film.

• En 2001, le Canada soumet un film tourné en inuit, Atanarjuat de Zacharias Kunuk (voir le souvenir Atanarjuat, la légende de l'homme rapide). Mais le film n'obtient pas de nomination.

• Les films Un zoo la nuit et Léolo, de Jean-Claude Lauzon, ont tous deux été primés au Canada et en Europe, mais n'ont jamais été sélectionnés pour les Oscars. Le même sort a été réservé à Un 32 août sur terre, de Denis Villeneuve, et à La Face cachée de la Lune, de Robert Lepage.

• Le cinéaste et producteur Norman Jewison est né à Toronto (Canada) en 1926. Après avoir travaillé pour la BBC et la Société Radio-Canada, il s'installe aux États-Unis où il entreprend une florissante carrière internationale. Ses films ont reçu 46 nominations à l'Académie et 12 Oscars. On lui doit des succès comme In the Heat of the Night (1967, Oscar du meilleur film), Fiddler on the Roof (1971), Jesus Christ Superstar (1973) et Moonstruck (1987). Défenseur du cinéma canadien, il a fondé le Centre canadien du film en 1988.

Un Oscar pour Les invasions barbares

Média : Télévision

Émission : Le Téléjournal/Le Point

Date de diffusion : 27 février 2004

Invité(s) : Denys Arcand, Benoit Charest, Pierre David, Chris Hinton, Norman Jewison, Denise Robert, Howard Shore, Nia Vardalos

Ressource(s) : Alexandra Diaz

Durée : 4 min 19 s

Dernière modification :
2 mars 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'ONF, une pépinière de talents
Télévision
10 min 07 s
Avec 68 nominations et 11 Oscars, l'ONF fait bonne figure au panthéon de l'Académie du cinéma américain.
Effets spéciaux, maquillage et cie
Télévision
10 min 16 s
Dans l'ombre des caméras, des Canadiens travaillent au succès des productions en lice pour un Oscar.