Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Arts visuels · Rita Letendre, peintre coloriste

Rita Letendre, peintre coloriste

Date de diffusion : 12 mars 1962

Introduite dans le cercle automatiste peu après la parution du Refus global, Rita Letendre est profondément influencée par Borduas. Elle se fait rapidement remarquer par la force du geste et la luminosité qui se dégagent de ses œuvres. Travaillés à la spatule, ses tableaux se démarquent par leurs riches empâtements et la tension entre le noir et les taches de couleur sur la toile.

Cette entrevue de 1962 chez l'artiste, qui répond aux questions de la journaliste tout en peignant, permet d'apprécier toute la vivacité du geste de Letendre, à défaut de rendre justice à l'éclat de ses tableaux puisque le reportage est en noir et blanc.

Contrairement à Ferron et Sullivan, Rita Letendre n'est pas issue d'un milieu bourgeois. Née en 1928 à Drummondville, de descendance abénaquise par sa mère, elle grandit dans la pauvreté, en proie aux railleries des enfants en raison de ses origines amérindiennes. Ces années difficiles forgent son caractère indépendant. À 19 ans, elle travaille de nuit comme caissière dans un restaurant de la rue Peel et dessine en cachette. Un client ayant vu son travail la convainc de s'inscrire à l'École des beaux-arts de Montréal. Elle y rencontre le peintre Ulysse Comtois qui sera son conjoint pendant quinze ans.

Rita Letendre, peintre coloriste

• Lors de son examen d'admission à l'École des beaux-arts de Montréal en août 1948, Rita Letendre doit effectuer un dessin au fusain. N'ayant jamais utilisé de fusain auparavant, elle appuie fortement sur le papier comme avec un crayon et le fusain se brise. Elle termine son croquis de peine et de misère, avec des bâtonnets, les mains et les vêtements noirs de fusain. À sa grande surprise, elle est acceptée aux Beaux-Arts.

• En 1997, Diane Dubeau et Michel Laporte créent la pièce Autobiographie d'Élyse, à l'Espace libre. Les auteurs ont créé le personnage d'Élyse en s'inspirant librement de la vie de Marcelle Ferron, Françoise Sullivan et Rita Letendre.

Rita Letendre, peintre coloriste

Média : Télévision

Émission : La Revue de la maison

Date de diffusion : 12 mars 1962

Invité(s) : Rita Letendre

Ressource(s) : Mia Riddez-Morisset

Durée : 11 min 38 s

Dernière modification :
5 octobre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Présence des femmes dans l'art
Radio
8 min 33 s
Si la formation en arts visuels est accessible aux femmes, peu d'entre elles deviennent peintres ou sculpteures professionnelles.
Marcelle Ferron, peintre
Télévision
26 min 49 s
Signataire du Refus global, Marcelle Ferron se joint au groupe automatiste qui gravite autour de Paul-Émile Borduas.