Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Arts visuels · Le mouvement automatiste

Le mouvement automatiste

Date de diffusion : 22 juin 1970

Inspiré du surréalisme, le mouvement automatiste cherche à faire place à toute la spontanéité de la création. Il s'agit d'une exploration du monde intérieur, essentiellement intuitif. Un monde sans forme géométrique, sans souci de beauté rationnelle. « La conséquence est plus importante que le but », explique Borduas pour affirmer que l'œuvre n'est pas le fruit d'une intention, pas plus qu'elle n'est la réalisation d'une pensée préconçue.

En juin 1970, le poète et dramaturge Claude Gauvreau parle de son admiration pour Paul-Émile Borduas et définit le mouvement automatiste.

Le mouvement automatiste

• En février 1947, à Montréal, Paul-Émile Borduas, Marcel Barbeau, Roger Fauteux, Pierre Gauvreau, Fernand Leduc et Jean-Paul Mousseau exposent leurs oeuvres chez les Gauvreau.

• Dans un article publié dans la revue Quartier Latin, le critique d'art Tancrède Marsil baptise le groupe les « Automatistes ». L'appellation est inspirée du tableau de Borduas, « Automatisme 1.47 ».

Le mouvement automatiste

Média : Radio

Émission : Pour une mémoire

Date de diffusion : 22 juin 1970

Invité(s) : Claude Gauvreau

Durée : 6 min 01 s

Dernière modification :
7 mai 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Vivre dans la « grande noirceur »
Radio
14 min 49 s
Les valeurs traditionnelles du clergé et du gouvernement de Maurice Duplessis dominent la société québécoise de 1948.
Autour d'un homme : Paul-Émile Borduas
Télévision
3 min 26 s
Penseur visionnaire, Paul-Émile Borduas transmet des idées artistiques et sociales avant-gardistes aux peintres de son époque.