Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Arts visuels · Périple de pirogues haïdas en France

Périple de pirogues haïdas en France

Date de diffusion : 2 octobre 1989

Renouant avec les traditions de ses ancêtres autochtones, Bill Reid s'adonnera à la construction de pirogues, de véritables œuvres d'art. Reid affirme qu'« une bonne partie des motifs traditionnels de la côte nord-ouest viennent des formes de la pirogue ».

En 1989, Bill Reid réalise un rêve en voyant sa pirogue, Lootas ou Dévoreur de vagues, propulsée par 18 pagayeurs, remonter la Seine entre Rouen et Paris. Raymond Saint-Pierre retrace le périple de l'embarcation.

Les pirogues haïdas étaient de grandes embarcations taillées dans d'énormes cèdres rouges. Plusieurs pagayeurs prenaient place dans les pirogues. Elles étaient essentielles pour le peuple insulaire qui tirait une bonne partie de sa subsistance des activités de la pêche. Les solides embarcations haïdas pouvaient braver vents et marées : elles étaient le pilier de l'économie du « peuple de la mer ». Aujourd'hui, les Haïdas pratiquent la pêche commerciale dans de grands bateaux modernes.

Pour acquérir des objets et des ressources inexistants dans l'archipel, les Haïdas faisaient souvent des échanges ou menaient des raids contre les nations ennemies du continent. Les embarcations haïdas étaient de redoutables instruments de guerre, elles étaient craintes de tous. Leur robustesse permettait aux Haïdas de braver le Pacifique jusqu'au continent américain et ainsi commercer avec les autres nations amérindiennes et, ultérieurement, avec les Européens.

Périple de pirogues haïdas en France

• Au cours du XXe siècle, les Haïdas délaissent partiellement la construction de pirogues pour celle des bateaux de pêche commerciale. Tous les matériaux nécessaires à la construction de ces bateaux se trouvent sur les îles de la Reine-Charlotte : des pruches pour le talon du mât, des cèdres jaunes pour la structure même et des pins pour recouvrir le pont.

• Vers la fin du XVIIIe siècle, les Haïdas apprirent à construire des pirogues propulsées par le vent. Ce sont les Européens qui ont enseigné cet art aux constructeurs de pirogues. Propulsées par des voiles en toile ou en écorce de cèdre, les pirogues pouvaient dorénavant transporter jusqu'à 20 000 kg de marchandises.

Périple de pirogues haïdas en France

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 2 octobre 1989

Invité(s) : Bill Reid, Martine Reid

Ressource(s) : Bernard Derome, Raymond Saint-Pierre

Durée : 2 min 32 s

Dernière modification :
9 avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Bill Reid (1920-1998)
Télévision
1 min 59 s
Bill Reid est l'artiste qui a le plus marqué l'art amérindien contemporain.
La mythologie haïda dans l'art de Bill Reid
Radio
6 min 55 s
Le monde mythologique et animalier haïda anime toutes les œuvres de Bill Reid.