Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Arts visuels · Les totems haïdas

Les totems haïdas

Date de diffusion : 4 avril 1985

Les totems haïdas sont depuis de nombreuses années très prisés des touristes en visite dans l'Ouest canadien. Dès le début du XXe siècle, les chercheurs canadiens de la côte ouest s'engagent à préserver ces joyaux de la culture amérindienne. Plusieurs de ceux-ci se retrouvent au parc Stanley de Vancouver.

En 1985, des mâts du parc Stanley datant de la fin du XIXe siècle doivent être restaurés : Georges Tremel raconte l'événement en compagnie de Bill Reid et Lynn Maranda du Vancouver Museum.

Au début des années 1950, dans le cadre d'un autre projet, un groupe d'anthropologues et d'archéologues entreprend de préserver les vestiges de la culture ancestrale haïda. Leur mission est de rapatrier ces artéfacts, dont plusieurs mâts totémiques, au musée d'anthropologie de l'université de Vancouver.

En 1957, le journaliste de la CBC, Bill Reid, se joint au groupe et réalise ce qui restera son dernier grand ouvrage pour le compte de la société d'État : un documentaire sur la sauvegarde des mâts totémiques haïdas.

En 1959, le musée d'anthropologie de l'université de la Colombie-Britannique demande à quelques artistes autochtones, dont Bill Reid, de reconstituer un village traditionnel haïda. Trois ans plus tard, des maisons et mâts totémiques illustrant la mythologie haïda sont recréés sur le campus de l'université.

En 1999, on décide de construire un nouveau mât sur le site de l'université pour remplacer et protéger le mât que Reid avait réalisé au début des années 1960. Jim Hart, artiste haïda, se voit confier la mission de créer un mât en l'honneur de Reid, décédé l'année précédente. Le 1er octobre 2000, le mât à la mémoire de Bill Reid est érigé.

Les totems haïdas

• Les mâts totémiques haïdas peuvent facilement atteindre 20 mètres de haut. Les totems les plus anciens que les spécialistes ont pu retracer datent de la fin du XVIIIe siècle.

• Les totems qui ont survécu au temps sont ceux qui ont servi de sépultures aux chamans haïdas. Ils allient figures humaines et mythologie haïda.

• Les mâts totémiques sont érigés par plusieurs dizaines de personnes selon la tradition haïda. Jim Hart décrit l'érection du mât totémique construit en l'honneur de Bill Reid : « On commence par soulever le mât à la main pour glisser des traverses de support en dessous. […] Les Corbeaux tirent sur une corde, les Aigles sur une autre, et l'événement se transforme en une joute amicale. Et ça continue jusqu'à ce que le totem soit sur pied. »

• En 1981, l'UNESCO classe les vestiges du village historique haïda de Skung Gwaii situé sur les îles de la Reine-Charlotte, site du patrimoine mondial. Avec ses mâts totémiques vieux de plus d'un siècle, Skung Gwaii est un site exceptionnel relatant un mode de vie ancestral.

Les totems haïdas

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 4 avril 1985

Invité(s) : Lynn Maranda, Bill Reid

Ressource(s) : Bernard Derome, Georges Tremel

Durée : 2 min 04 s

Dernière modification :
9 avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Bill Reid (1920-1998)
Télévision
1 min 59 s
Bill Reid est l'artiste qui a le plus marqué l'art amérindien contemporain.
La mythologie haïda dans l'art de Bill Reid
Radio
6 min 55 s
Le monde mythologique et animalier haïda anime toutes les œuvres de Bill Reid.