Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Arts visuels · La mythologie haïda dans l'art de Bill Reid

La mythologie haïda dans l'art de Bill Reid

Date de diffusion : 20 mai 1992

« Bill est un homme habité par toute une faune mythique […] c'est un homme dont l'imagination est absolument incroyable. » Les propos de la femme de l'artiste et anthropologue Martine Reid sont tout à fait révélateurs de l'esprit créateur de Bill Reid et du monde qui l'habite.

Hélène Deggan rencontre Martine Reid dans le cadre de l'exposition de Bill Reid à la galerie Buschlen Mowatt de Vancouver, en 1992.

Les légendes haïdas accordent une grande importance à la faune. Le corbeau est la créature la plus significative de la mythologie haïda. D'ailleurs, dans sa sculpture Le Corbeau et les premiers humains (1983), Bill Reid a voulu illustrer la légende qui explique l'arrivée des êtres humains sur Terre.

Selon cette légende, les humains seraient issus d'un gigantesque coquillage échoué sur une plage. C'est le Corbeau qui a convaincu les humains de sortir rejoindre le monde terrestre. L'immense sculpture de Reid est taillée dans le cèdre jaune et illustre les principaux éléments de la légende.

La mythologie haïda lie formes humaines et animales. À cet effet, les œuvres de Bill Reid contiennent souvent ces images anthropomorphiques. Dans les légendes du « peuple de la mer », la femme chien de mer revêt des pouvoirs très puissants. Cette ancêtre haïda pouvait se transformer en chien de mer, un petit requin, et passer du monde terrestre au monde marin.

L'univers de Reid est constitué de plusieurs figures mythiques issues du monde marin : ours de mer, épaulards, otaries, etc.

La mythologie haïda dans l'art de Bill Reid

• La gigantesque sculpture Le Corbeau et les premiers humains est une réplique d'une petite sculpture de 7 cm de haut que Bill Reid avait réalisée en 1970.

• Pour effectuer la seconde sculpture, Reid dut faire appel à cinq autres sculpteurs. Il s'agit de la première œuvre monumentale de Bill Reid.

• George F. MacDonald, auteur du livre L'Art haïda, estime qu'« à partir de son immense sculpture en cèdre […] Reid a fait évoluer l'art haïda vers des dimensions de beaucoup supérieures à celles des mâts de façade ou des poteaux funéraires. »

• Les Haïdas s'adonnaient au chamanisme. Le chaman était en quelque sorte la courroie de transmission entre les mondes naturel et surnaturel. Il pouvait notamment garantir le bon déroulement des expéditions guerrières des Haïdas.

La mythologie haïda dans l'art de Bill Reid

Média : Radio

Émission : CBUF-Bonjour

Date de diffusion : 20 mai 1992

Invité(s) : Martine Reid

Ressource(s) : Hélène Deggan, Denis Bouvier

Durée : 6 min 55 s

Dernière modification :
4 avril 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Bill Reid (1920-1998)
Télévision
1 min 59 s
Bill Reid est l'artiste qui a le plus marqué l'art amérindien contemporain.
L'art monumental de Bill Reid
Télévision
2 min 09 s
Bien plus que de simples créations artistiques, les œuvres de Bill Reid marquent le paysage culturel canadien par leur gigantisme.