Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Arts visuels · Le musée de Kleinberg

Le musée de Kleinberg

Date de diffusion : 4 septembre 1983

Le musée de Kleinberg, situé au nord de Toronto, a été créé par Robert et Signe McMichael, qui ont commencé à collectionner les peintures du Groupe des sept et de leurs contemporains en 1955. Au début des années 1960, la maison des McMichael est rendue accessible aux visiteurs puis, en 1965, elle est offerte à la province de l'Ontario avec les 177 œuvres d'art qu'elle possédait.

Ce reportage offre une courte visite de la galerie de Kleinberg qui présente la collection McMichael, formée entièrement d'œuvres canadiennes.

D'après l'entente signée en 1965 entre le gouvernement de l'Ontario et les McMichael, la galerie d'art devait se concentrer sur la conservation des œuvres du Groupe des sept et de leurs contemporains, comme Emily Carr, David Milne, Clarence Gagnon et James Morrice. Un peu plus tard, l'art amérindien et inuit fut ajouté au mandat d'acquisition du musée.

Au fil des ans, la collection d'art canadien McMichael s'est enrichie. Elle possède désormais la plus importante collection de peintures du Groupe des sept.

Sont considérées comme des « peintures » les toiles de bois, de papier, ou tout autre support sur lesquels les artistes ont appliqué de l'huile, de l'aquarelle, des détrempes ou de la gouache. La collection McMichael comprend aussi des dessins et des impressions.

Le musée de Kleinberg

• Entre 1968 et 1974, A.Y. Jackson demeure dans une propriété des McMichael. Il est enterré dans le cimetière du musée, aux côtés de plusieurs autres peintres du Groupe des sept dont Varley, Harris et Casson.

• En 1989, le gouvernement de l'Ontario passe une loi permettant à la Galerie McMichael d'étendre sa vocation à l'art contemporain. Mécontents de certaines acquisitions faites par le musée, les McMichael poursuivent la province en 1995. Cinq ans plus tard, la justice enjoint au gouvernement ontarien de restaurer la vocation initiale du musée.

• En juillet 2003, la collection d'art canadien McMichael possède 72 peintures de Carmichael, 75 de Harris, 101 de Jackson, 30 de Johnston, 59 de Lismer, 80 de MacDonald, 26 de Varley, 59 de Casson, 84 de Thomson; soit 586 peintures au total.

• Contemporaine du Groupe des sept, Emily Carr (1871-1945), peintre et écrivain de Colombie-Britannique, étudie l'art à San Francisco en 1891. Ayant touché à la peinture dès 1911, sa rencontre avec des membres du Groupe des sept dans les années 1920 réoriente sa démarche artistique. Ses peintures obtiennent un certain succès et elle réussit à vendre quelques toiles. Emily Carr, dont les œuvres sont désormais exposées dans les grands musées canadiens, illustrait dans ses toiles le monde amérindien et la nature.

Le musée de Kleinberg

Média : Télévision

Émission : Hebdo dimanche

Date de diffusion : 4 septembre 1983

Invité(s) : Michael Bell, Alfred Casson

Ressource(s) : Jean-Yves Michaud

Durée : 6 min 42 s

Toiles de Frederic H. Varley (Girl Red et Mountain Portage), © 2003, Estate Kathleen G. McKay.

Photo : Bright Land, Arthur Lismer

Dernière modification :
9 février 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un groupe d'artistes devenu légende
Radio
3 min 51 s
Les peintres du Groupe des sept présentent leur première exposition en 1920.
De grands paysagistes canadiens
Télévision
7 min 57 s
Dans leur peinture, les membres du Groupe des sept reproduisent la nature, ses couleurs et son immensité.