Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Architecture · Moshe Safdie, l'architecte d'Habitat 67

Période : 1967 - 2005

Moshe Safdie, l'architecte d'Habitat 67

Avec des oeuvres comme Habitat 67 et la bibliothèque de Vancouver : Moshe Safdie a embelli le paysage urbain du Canada. Israélien d'origine, l'architecte a conçu des bâtiments publics originaux, aux formes avant-gardistes. Créateur et visionnaire, il est à l'origine du design de logements, de musées et même de quartiers un peu partout dans le monde.

icone_tv
12 clips télé
icone_micro
3 clips radio

Habitat 67, bloc par bloc

Date de diffusion : 10 mai 1966

À l'âge de 23 ans, Moshe Safdie conçoit un immeuble d'appartements pour sa thèse d'architecture, à l'Université McGill. Trois ans plus tard, en 1964, le gouvernement fédéral retient son modèle d'habitation audacieux et futuriste pour Expo 67. Une fois achevé, Habitat 67 superpose, sur douze étages, des appartements usinés dans des blocs de béton. Des terrasses reposent sur les toits de chacun des logements.

En 1966, au chantier d'Habitat 67, un journaliste de Radio-Canada interroge un architecte au sujet de la construction du projet.

Moshe Safdie voit le jour le 14 juillet 1938, à Haïfa, en Israël. En 1955, il s'installe à Montréal, apprend l'anglais, puis s'inscrit à l'Université McGill en architecture.

À 26 ans, Safdie crée un type différent d'habitations, à la géométrie très libre. Pour concevoir Habitat 67, il s'inspire des jeux de Lego et des maisons de sa ville natale. L'architecte veut introduire un nouveau style de vie urbain, un ensemble où plusieurs familles peuvent se loger dans un espace réduit.

L'équipe que Moshe Safdie pilote en 1967 comprend une cinquantaine d'architectes, de dessinateurs et de maquettistes, dont plusieurs viennent d'en dehors de Montréal. Le projet sème la controverse à l'époque. Certains journalistes crient au génie, alors que d'autres prévoient l'écroulement à court terme de ces « boîtes empilées ».

Même si elle obtient sa part de jugements négatifs, cette première réalisation lui rapporte une renommée mondiale.

Habitat 67, bloc par bloc

• Habitat 67 comprend 365 modules préfabriqués en béton d'une surface de 5 mètres sur 12, et d'une hauteur de trois mètres. Un appartement comporte un minimum de deux modules.

• Afin de réduire les coûts du projet, Safdie demande aux ingénieurs d'usiner les blocs sur le chantier. Il doit aussi renoncer à 840 des 1000 unités de logement prévues dans son plan initial.

• D'abord pensé comme une solution économique au prix du logement urbain, Habitat 67 se révélera très onéreux. Le projet coûtera 21 millions de dollars.

• Chaque logement d'Habitat est vendu 45 000 $. À l'époque, le prix moyen d'une maison est d'environ 80 000 $. On accuse le gouvernement de subventionner des logements destinés aux bien nantis de la société.

• Habitat 67 reçoit le prix d'architecture du gouverneur général du Canada et celui de l'Institut des architectes américains.

• En 1967, les Israéliens conquièrent la partie arabe de Jérusalem lors de la guerre des Six-Jours. Trois ans plus tard, le gouvernement israélien confie à Moshe Safdie la commande de réunifier les architectures arabes et israéliennes de la ville.

Habitat 67, bloc par bloc

Média : Télévision

Émission : Nouvelles

Date de diffusion : 10 mai 1966

Durée : 2 min 54 s

Son intermittent

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
15 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Montréal fait place aux arts!
Radio
25 min 48 s
21 septembre 1963
Le 21 septembre 1963, la grande salle de la Place des Arts accueille ses premiers spectateurs…
L'architecture moderne de Le Corbusier
Télévision
24 min 26 s
27 août 1965
Le 27 août 1965, l'architecte et urbaniste français Le Corbusier décède à l'âge de 77 ans.