Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Arts et culture · Architecture · Moshe Safdie parle de ses oeuvres

Moshe Safdie parle de ses oeuvres

Date de diffusion : 21 mai 1988

Moshe Safdie décroche en quelques années plus de commandes culturelles que n'importe quel architecte canadien. En mai 1988, il mène quatre projets de front et travaille avec plus de 75 collaborateurs.

À l'occasion de l'ouverture du musée des Beaux-Arts du Canada, le journaliste Robert-Guy Scully rencontre Moshe Safdie. L'architecte décrit son nouvel édifice et retrace l'évolution de sa carrière.

Avant d'entreprendre le dessin d'un bâtiment, Moshe Safdie s'imprègne du milieu où il prendra place pour concevoir ses plans. L'architecte-designer marche pendant des jours dans les environs, regarde, écoute et trouve son inspiration pour l'édifice à construire.

Safdie aime que l'habitat soit intégré naturellement au lieu physique et aux coutumes locales. Selon lui, la médina méditerranéenne, les souks du Maghreb, certains villages d'Afrique ou certaines localités indiennes d'Arizona forment de bons exemples d'intégration naturelle à un espace donné.

Moshe Safdie blâme certains architectes tel Le Corbusier d'avoir voulu changer le monde et inventer un nouveau type de ville, organisé selon un ordre préétabli. Il s'oppose à la création de villes synthétiques comme Brasília. Selon lui, ce sont les sociétés et les communautés qui doivent être à l'origine des villes.

Même si Safdie est souvent dur dans ses propos sur l'architecture moderne et postmoderne, il s'en inspire largement. Il se rapproche des idées de l'école du Bauhaus par la place qu'il accorde à l'expérimentation.

Moshe Safdie parle de ses oeuvres

• Entre 1972 et 1981, à Baltimore, dans le Maryland, Moshe Safdie a réaménagé le quartier de Coldspring. Avant de proposer un projet, l'architecte a rencontré les habitants et les marchands du coin afin de les impliquer dans ses choix d'architecture et de récolter leur avis sur ses plans.

• Après ces consultations, la firme de Safdie a décidé de conserver les vieilles maisons du quartier et de doter toutes les nouvelles maisons d'un jardin privé et d'une terrasse.

• Dans plusieurs de ses livres, Moshe Safdie fait valoir ses idées sur l'habitation idéale et critique ouvertement les œuvres d'architectes du 20e siècle.

• Moshe Safdie ne suit aucun courant architectural en particulier. Il dénonce les excès du modernisme et critique le post-modernisme. Deux architectes américains l'ont marqué : Frank Lloyd Wright et Louis Kahn, pour qui il a travaillé à Philadelphie.

Moshe Safdie parle de ses oeuvres

Média : Télévision

Émission : Impacts

Date de diffusion : 21 mai 1988

Invité(s) : Moshe Safdie

Ressource(s) : Robert-Guy Scully

Durée : 12 min 05 s

Dernière modification :
15 avril 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Henry Morgentaler, médecin
Télévision
18 min 04 s

Dans cette entrevue avec Simon Durivage, le Dr Morgentaler affirme pratiquer des avortements par choix moral.

Gabrielle Roy, écrivaine
Télévision
27 min 53 s
En 1961, Gabrielle Roy accorde la seule entrevue télévisée de sa carrière à son amie Judith Jasmin.