Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Art de vivre · Mieux-être · Se préparer au mariage

Vous devez ouvrir une session pour commenter ce clip.

C'est extraordinaire que nous avons accès à ceci. Tous cela nous fait réfléchir comment les gens agissaient à l'époque.

Bravo vos bonne idées !

Soumis par : alexandra levy


Se préparer au mariage

Date de diffusion : 21 décembre 1963

À quoi servent les fiançailles, demande le journaliste Gilles Constantineau à de futurs époux. Et les cours de préparation au mariage, offerts par l'Église depuis 1944, sont un passage quasiment obligé pour les jeunes gens. Ces cours, donnés généralement par un curé, donnent la liste de ce qui est permis et de ce qui ne l'est pas dans l'union conjugale. L'Église catholique met les jeunes fiancés en garde contre le contrôle des naissances et rejette la notion de planification des naissances.

Après la Seconde Guerre mondiale, les jeunes filles se marient en moyenne à l'âge de 19 ans. Plus le siècle avance, plus l'âge des nouveaux mariés augmente, alors que le nombre de mariages lui-même régresse. Dans les années 1950, presque la moitié des femmes âgées de 22 ans était mariée. Comparativement, en 1997, une femme sur dix était mariée avant l'âge de 25 ans.

Se préparer au mariage

• « Il importe que la femme cultive avec une perfection toujours plus grande l'élégance et la beauté, ainsi que les divers arts ménagers qui perpétuent dans notre vie quotidienne les plus belles traditions françaises. D'autre part, les beaux-arts et la politique, l'éducation, la science ou les problèmes sociaux ne sont plus aujourd'hui une chasse gardée du sexe fort; il est bon aussi que l'"honnête femme" ait des "lumières sur tout" puisque son sort et celui de ses enfants sont liés au destin du monde », écrit l'éditorialiste Fernande Saint-Martin dans le tout premier numéro du magazine québécois Châtelaine, en octobre 1960.

• Les cours de préparation au mariage sont une initiative de Mgr Albert Sanschagrin et se donnent de nos jours dans de nombreux pays. Né en 1911, cet oblat canadien-français participe entre 1962 et 1965 au Concile Vatican II, où il défend sa vision des cours pour les futurs mariés, les voulant moins canoniques et plus pastoraux.

• « Le citron fait la beauté des mains en les blanchissant. Il faut savoir en abuser. Pour leur douceur, il faut ensuite de l'huile d'amande douce. S'en enduire les mains abondamment le soir, avant d'aller dormir. Puis, porter pour la nuit de petits gants de cotons blancs (sic). Ça fait les plus belles mains du monde », assure Françoise Gaudet-Smet.

Se préparer au mariage

Média : Télévision

Émission : 20 ans express

Date de diffusion : 21 décembre 1963

Ressource(s) : Gilles Constantineau

Durée : 9 min 41 s

Dernière modification :
18 janvier 2007


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un poète engagé
Télévision
7 min 03 s
Au début des années 60, l'univers culturel québécois est en ébullition. Un grand nombre d'artistes émergent, dont Gérald Godin.
La laïcité de l'école provoque un débat de société
Télévision
3 min 54 s
Le transfert d'un système d'éducation confessionnel à un système laïc fait place à un grand débat au sein de la population québécoise.