Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Art de vivre · Mieux-être · Une prescription pour la santé

Une prescription
pour la santé

Date de diffusion : 4 avril 1999

Les recherches n'ont pas prouvé que l'inactivité physique mettait en danger la santé. Cependant, le manque d'exercice accroît le risque d'apparition des maladies cardiaques, de l'hypertension et de l'obésité.

La docteure Marie Dominique Beaulieu rappelle les bienfaits de l'exercice. Elle indique que pour se tenir en forme un exercice quotidien, comme la marche, la bicyclette ou le jardinage, peut être suffisant.

L'activité physique ne fait pas seulement appel aux muscles du corps. Elle sollicite le système nerveux et les organes de la perception. Comme le corps et l'esprit interagissent, elle joue un rôle positif sur la santé mentale.

L'exercice pourrait avoir une influence sur le stress, la créativité, la colère, l'anxiété et même la dépression. Des périodes de relaxation après une activité physique sont également bonnes pour la santé.

Mais l'activité physique ne suffit pas à maintenir en forme. Il faut en plus avoir un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et surtout diversifiée. Être en santé physique, c'est aussi avoir une bonne posture et bien dormir. Enfin, trop de stress, un environnement pollué ou l'usage du tabac peuvent être dangereux pour la santé. Par ailleurs, un mauvaise condition physique peut découler de l'hérédité ou de l'âge. Dans ce cas, tous les efforts réunis ne peuvent rien changer.

Une prescription
pour la santé

• Des exercices pratiqués régulièrement peuvent prévenir certaines maladies. Dans le cas des maladies du cœur, un électrocardiogramme obtenu après effort évalue la fonction cardiaque d'une personne. Le médecin donne au patient un programme d'activités spécifiques en lien avec les résultats de ce test.

• Pour le diabétique, l'activité physique joue un rôle bienfaisant, car elle augmente le taux d'insuline dans le corps. De même, la prescription d'exercices aux personnes qui souffrent de maladies pulmonaires ou nerveuses peut parfois servir comme moyen de réhabilitation.

• Comme l'indique la docteure Beaulieu, la pratique d'un sport trop violent par une personne en mauvaise forme peut se révéler dangereuse. De grands efforts physiques risquent de provoquer des élancements musculaires et même, plus rarement, un infarctus.

• Pour une personne sédentaire, inactive physiquement depuis près de dix ans, il est important d'avoir un programme fixe d'activités physiques légères recommandé par un médecin avant de se mettre à pratiquer un sport. Des exercices d'assouplissement, avant et après les activités, devraient être exécutés par tous afin d'éviter les blessures.

• Pour les aider à lutter contre un style de vie sédentaire, des cours de conditionnement physique conçus pour les personnes du troisième âge sont donnés dans les foyers, dans certains centres de loisirs, ainsi que dans les YMCA et les YWCA.

• En 1998, au Canada, 30 à 40 % des enfants auraient eu un surplus de poids. Une diminution des activités physiques, remplacées par la télévision et les jeux vidéo, et une mauvaise alimentation expliqueraient ce problème d'obésité qui est en hausse.

Une prescription
pour la santé

Média : Radio

Émission : Les Années lumière

Date de diffusion : 4 avril 1999

Invité(s) : Marie-Dominique Beaulieu

Ressource(s) : Yanick Villedieu

Durée : 7 min 40 s

Dernière modification :
1er juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Endeavour 1996 : mission scientifique STS-77
Radio
8 min 11 s
De nombreuses expériences scientifiques sont réalisées par Marc Garneau lors de son voyage de 1996.
Sauvés par les singes!
Radio
7 min
En faisant croître le virus de la polio sur des reins de singes, les scientifiques développent un vaccin pour prévenir la maladie.