Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Art de vivre · Cuisine · Mets typiques du Canada

Période : 1967 - 2004

Mets typiques du Canada

D'inspiration française, britannique, américaine ou amérindienne, la cuisine typique du Canada s'adapte aux saisons. Chaque région compte ses recettes uniques, concoctées avec des produits locaux. De la tourtière au pain banique, du sucre d'érable à la poutine, le folklore culinaire local charme bien des gourmands.

icone_tv
10 clips télé
icone_micro
11 clips radio

La poutine râpée acadienne

Date de diffusion : 5 septembre 1970

Ronde et gluante, la poutine râpée est une spécialité acadienne de la région de Moncton. Ce plat, connu de tous les Acadiens, est fait de un volume de râpure de pommes de terre crues pour trois volumes de purée de pommes de terre pilées et de morceaux de lard.

En septembre 1970, le père Clément Cormier, directeur du Centre de recherches acadiennes de l'Université de Moncton, parle de la poutine râpée. Il affirme qu'il faut en manger au moins sept avant de l'aimer.

Jusque dans les années 1940, le hareng, la morue, la pomme de terre, le porc (dont provient le lard salé), les crêpes, les galettes et le pain composent la base de la cuisine acadienne. Souvent, le repas se termine avec un pain beurré et de la mélasse.

Avec peu d'aliments de base, les Acadiens ont inventé des plats simples mais originaux. Dans plusieurs recettes, comme le fricot ou la grosse soupe, les aliments cuisent dans un seul plat.

Les Acadiens aiment préparer du fricot l'hiver. Il s'agit d'un ragoût de viandes, poisson ou fruits de mer aux pommes de terre. Le fricot traditionnel contient parfois, en plus des pommes de terre, des pâtes appelées grands-pères ou poutines blanches. Le plat peut changer de nom selon les régions d'Acadie.

Ainsi, le pot en pot acadien se compose des mêmes ingrédients que le fricot, mais sa cuisson se fait dans l'eau salée pour attendrir la viande.

La poutine râpée acadienne

• Probablement inspirée d'une recette introduite à Moncton par des émigrants allemands, la poutine râpée se mange avec du sucre, du ketchup ou de la mélasse. Les « knôdles » allemands ressemblent à la poutine râpée, mais servent d'accompagnement à un repas plus substantiel.

• Saint-Antoine, un village du Nouveau-Brunswick situé à environ 40 km de Moncton, organise chaque année un festival consacré à la poutine râpée.

• Plusieurs mets acadiens portent le nom de poutine. Les poutines à trou, poutines « routies » ou poutines en sac sont façonnées avec une pâte cuite, des fruits et du sucre. La poutine bouillie contient un mélange de pommes de terre, de farine, de pommes et de raisins secs.

• La poutine carreautée, ou poutine à barreaux, ressemble à une tarte. Selon sa garniture, les Acadiens peuvent l'appeler la poutine aux raisins, la poutine à la mélasse ou la poutine aux bleuets.

• Autre plat à base de pommes de terre, la râpure constitue le mets national des Acadiens de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard.
• La mioche au naveau, appelée mailloche aux Îles-de-la-Madeleine, est une purée de pommes de terre et de navets.

• Les Acadiens adorent les « pets de sœurs », un biscuit roulé, parfumé de sucre et de cannelle. Ce dessert est connu dans plusieurs régions du Québec.

La poutine râpée acadienne

Média : Radio

Émission : Gens de mon pays

Date de diffusion : 5 septembre 1970

Invité(s) : Clément Cormier

Ressource(s) : Georges-Alexandre Gagnon

Durée : 12 min 34 s

Dernière modification :
20 octobre 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
21 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
La margarine change de couleur!
Radio
10 min 06 s
22 octobre 1987
La coloration de la margarine est à nouveau sur la table! La guerre des beurres continue…
La fin des vendredis maigres
Radio
6 min 08 s
14 octobre 1966
Les évêques catholiques canadiens annoncent à leurs fidèles qu'ils pourront dorénavant manger de la viande le vendredi.
Hyperlien

Dossier des archives de CBC sur le même sujet

Radio-Canada.ca